Res­ser­rer les cor­dons de la bourse

Les Ca­na­diens et l’épargne

L'Etoile - - IMMOHABITAT - (EN)

Si vous trou­vez que l’ar­gent fond dans vos mains chaque fois que vous re­ce­vez une paye, vous n’êtes ap­pa­rem­ment pas le seul. Les Ca­na­diens semblent avoir de la peine à épar­gner.

L’épargne des par­ti­cu­liers au Ca­na­da s’élève à 3 % seule­ment du re­ve­nu an­nuel, alors que de nom­breux ex­perts fi­nan­ciers re­com­mandent de mettre de cô­té au moins 10 % de son sa­laire avant im­pôts. Le re­ve­nu moyen des mé­nages ca­na­diens étant lé­gè­re­ment su­pé­rieur à 60 000 $, épar­gner 3 % de son sa­laire ne re­pré­sente que 1 800 $ par an­née à mettre dans un fonds d’ur­gence ou dans des pla­ce­ments pour l’ave­nir.

Le taux d’épargne ac­tuel est plu­tôt in­quié­tant, et sa baisse au Ca­na­da, pré­oc­cu­pante. S’il est par­fois dif­fi­cile d’épar­gner, il est pri­mor­dial que les gens mettent de cô­té une par­tie de leur sa­laire.

L’ab­sence d’épargne ne vous prive pas seule­ment de vos va­cances de rêve ou d’une nou­velle voi­ture. Dans la conjonc­ture ac­tuelle, il est es­sen­tiel d’avoir de l’ar­gent de cô­té pour faire face aux im­pré­vus, comme la perte d’em­ploi, la ma­la­die ou des dé­bour­se­ments d’ur­gence.

Prendre le tau­reau par les cornes

Peu im­porte votre âge ou votre re­ve­nu, vous pou­vez dès main­te­nant com­men­cer à vous consti­tuer un pe­tit cous­sin pour vos be­soins fu­turs. En ré­dui­sant les dé­penses su­per­flues, par exemple les ca­fés, les re­pas au res­tau­rant, le ci­né­ma ou un abon­ne­ment in­uti­li­sé dans un centre d’en­traî­ne­ment phy­sique, vous pou­vez éco­no­mi­ser des cen­taines de dol­lars par mois.

Pour fa­ci­li­ter l’épargne men­suelle, pour­quoi ne pas uti­li­ser le vi­re­ment au­to­ma­ti­que­ment? Chaque paye, un mon­tant de votre compte ban­caire cou­rant ira dans un compte d’épargne ou un CELI. Loin des yeux, loin du coeur. Un vi­re­ment au­to­ma­tique fait le tra­vail pour vous en met­tant l’ar­gent de cô­té avant que vous puis­siez le dé­pen­ser. Ce­la vous per­met de com­men­cer à éco­no­mi­ser et à aug­men­ter peu à peu vos épargnes.Il faut pen­ser à de­main dès au­jourd’hui.

PHOTOTHÈQUE

Les Ca­na­diens épargnent 3 % de leur sa­laire avant im­pôts, alors qu’il est re­com­man­dé d’en épar­gner 10 %.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.