Dis­cus­sion entre élus et ci­toyens

Som­met­mu­ni­ci­pal

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE ME­LOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Les ci­toyens sont désa­bu­sés par le monde mu­ni­ci­pal. Ses conseils et ses struc­tures sont trop com­plexes. Quant aux élus, ils se sentent cri­ti­qués et peu ap­puyés. Une dis­cus­sion chan­ge­ra-t-elle la si­tua­tion?

Qua­torze Qué­bé­cois, dont un Vau­dreuillois, Gar­ry Ha­ché, ont pour la pre­mière fois par­ti­ci­pé au som­met de l’Union des mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec. Ils ont fait part de leurs at­tentes en­vers les maires et les conseillers et par­ta­gé leur vi­sion­de­la mu­ni­ci­pa­li­téde de­main.

Un peu ner­veux au dé­but, les élus se sont dé­ten­dus et ont dis­cu­té de la si­tua­tion du mon­de­mu­ni­ci­pal.

Ils de­vaient ré­pondre à deux ques­tions : Com­ment les ci­toyens per­çoivent-ils le mi­lieu mu­ni­ci­pal? Quelle est la vi­sion des ci­toyens de l’ave­nir des mu­ni­ci­pa­li­tés?

Ils ont en­suite pré­sen­té 10 re­com­man­da­tions aux maires. Le dis­cours a sur­tout por­té sur l’éthique, la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne et le manque de fi­nan­ce­ment.

Éthique

La lé­gi­ti­mi­té des élus est me­na­cée, pense M. Ha­ché. « Plus de 50 % des élus le sont par ac­cla­ma­tion. Ça fait peur et ça en­lève de la cré­di­bi­li­té. » Les ci­toyens ont de­man­dé une to­lé­rance zé­ro quant à la cor­rup­tion. « Il faut éra­di­quer les conflits d’in­té­rêts », ajou­teM. Ha­ché.

Tou­te­fois, le maire de Vau­dreuil-Do­rion, Guy Pi­lon, met en garde contre une chasse aux sor­cières chez les élus mu­ni­ci­paux. « Sur 8000 élus, il n’y a que quelques cas. Com­ment­de­vons-nous ar­rê­ter ça? » de­mande-t-il.

Afin de re­do­rer leur image, les élus mu­ni­ci­paux de­vront faire preuve d’une trans­pa­rence ab­so­lue et in­vi­ter plus de ci­toyens à par­ti­ci­per à leurs dé­ci­sions. « Plus les ci­toyens vont par­ti­ci­per, moins il y au­ra de pro­blèmes de trans­pa­rence », dé­clare M. Ha­ché.

Par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne

Une séance de con­seil mu­ni­ci­pal, c’est mo­no­tone, re­con­naissent M. Ha­ché et M. Pi­lon. Pour­tant, les ci­toyens ont une res­pon­sa­bi­li­té. « Nous avons 33 000 per­sonnes et un bud­get de 55M$ àVau­dreuil-Do­rion, et il n’y a ja­mais plus de cinq per­sonnes au conseil­mu­ni­ci­pal! » lan­ceM. Pi­lon.

Les élus ne doivent pas craindre la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne, af­firme le Vau­dreuillois. « Ils n’aiment pas se faire dire par des ci­toyens que leurs pro­jets ne tiennent pas de­bout! Ils ont presque peur des gens. »

M. Pi­lon ré­pond en ces termes à ces al­lé­ga­tions : « Ils disent que les gens ne par­ti­cipent pas. Peut-être sont-ils heu­reux du tra­vail de leurs élus? »

M. Ha­ché etM. Pi­lon ajoutent que les élus de­vraient être mieux payés pour ain­si per­mettre à plus de gens de se pré­sen­ter.

M. Pi­lon sou­ligne que trop de ci­toyens ne com­prennent pas le mon­de­mu­ni­ci­pal et ne connaissent pas les lois et les rè­gle­ments.

De son cô­té, M. Ha­ché in­dique que les dif- fé­rentes struc­tures dumonde mu­ni­ci­pal confondent les ci­toyens. « CRE, MRC, CLD, etc. Il y a trop d’acro­nymes, trop d’ac­teurs! »

Far­deau des mu­ni­ci­pa­li­tés

Les ci­toyens, ain­si que les élus, ont re­con­nu que les mu­ni­ci­pa­li­tés portent un far­deau trop lourd et que plus d’ar­gent doit être trans­fé­ré des gou­ver­ne­ments fé­dé­raux et pro­vin­ciaux.

« Nous n’avons pas as­sez d’ar­gent pour tous les ser­vices, ex­plique M. Pi­lon. On ajoute des res­pon­sa­bi­li­tés aux mu­ni­ci­pa­li­tés, mais les gou­ver­ne­ments pro­vin­cial et fé­dé­ral n’en donnent pas as­sez. Ils nous coupent dans la SQ, nous en­lèvent 4 M$ à la Confé­rence ré­gio­nale des élus et c’est nous qui avons l’air fou en fin de compte. »

Pour­tant, se­lon M.Ha­ché, le gou­ver­ne­ment mu­ni­ci­pal, le plus près des gens, est por­teur des pro­jets qui touchent leur quo­ti­dien.

Les­mu­ni­ci­pa­li­tés n’ont pas droit au dé­fi­cit, sou­ligne M. Pi­lon. « J’ai­me­rais bien que ça soit pa­reil au fé­dé­ral et au pro­vin­cial. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.