Plus de 138 000 em­plois d’ici 2014

Pers­pec­tives d’em­ploi en Mon­té­ré­gie

L'Etoile - - IMMOHABITAT - PAR MÉ­LA­NIE ME­LOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Se­lon les sta­tis­tiques d’Em­ploi-Qué­bec Mon­té­ré­gie, la ré­gion pour­rait of­frir quelque 138 000 em­plois d’ici 2014, à la suite des nom­breuses re­traites des bé­bé-bou­meurs et de la créa­tion de nou­veaux em­plois.

Plus de 33 % de ces em­plois cor­res­pon­dront à la crois­sance des en­tre­prises, et près de 67 % à des dé­parts à la re­traite. « Il y a ac­tuel­le­ment en Mon­té­ré­gie une de­mande de main-d’oeuvre de la part des em­ployeurs, et cette de­mande aug­men­te­ra au cours des an­nées à ve­nir », a dé­cla­ré la mi­nistre Ni­cole Mé­nard.

De 2010 à 2014, en Mon­té­ré­gie, pas moins de 118 pro­fes­sions pré­sen­te­ront des pers­pec­tives fa­vo­rables pour les cher­cheurs d’em­ploi.

L’em­ploi se­ra tout par­ti­cu­liè­re­ment à la hausse dans 25 sec­teurs d’ac­ti­vi­té éco­no­mique. Cette crois­sance se ma­ni­fes­te­ra sur­tout du cô­té des ser­vices, un do­maine qui four­nit dé­jà près des trois quarts des em­plois de la ré­gion. Les in­dus­tries du pa­pier trans­for­mé, de la pré­pa­ra­tion d’ali­ments et de bois­sons et de la fa­bri­ca­tion de pro­duits élec­triques et élec­tro­niques pro­gres­se­ront éga­le­ment.

Les sec­teurs mar­qués par la plus forte créa­tion d’em­plois in­cluent les ser­vices pro­fes­sion­nels, scien­ti­fiques et tech­niques, les ser­vices aux en­tre­prises, les soins de san­té et les ser­vices sociaux et, en­fin, le com­merce de dé­tail.

Il fau­dra pour­voir plu­sieurs postes dans près de 120 types de pro­fes­sions.

Par­mi les pro­fes­sion­nels les plus de­man­dés, ci­tons les in­gé­nieurs ci­vils, les om­ni­pra­ti­ciens, les in­fir­mières, les in­ha­lo­thé­ra­peutes, les édu­ca­teurs spé­cia­li­sés, les phar­ma­ciens, les élec­tro­mé­ca­ni­ciens, les ma­chi­nistes, les bou­lan­gers­pâ­tis­siers, les sou­deurs et les éva­lua­teurs en construc­tion.

For­ma­tion pour ac­cé­der à l’em­ploi

Plus de 40 % de ces em­plois exi­ge­ront un di­plôme d’études col­lé­giales ou un di­plôme uni­ver­si­taire. En ef­fet, presque 25 000 em­plois de­man­de­ront une for­ma­tion col­lé­giale et 31 000 une for­ma­tion pro­fes­sion­nelle au se­con­daire. Près de 25 000 em­plois exi­ge­ront un di­plôme uni­ver­si­taire. Aus­si le gou­ver­ne­ment a-t-il lan­cé la cam­pagne Tout pour réus­sir afin d’in­ci­ter les jeunes à choi­sir des mé­tiers de­man­dés. En ef­fet, la plu­part des em­plois of­ferts se­ront oc­cu­pés par des tra­vailleurs de moins de 25 ans.

Le site www.tout­pour­reus­sir.com pro­pose des ques­tion­naires d’orien­ta­tion et même des ser­vices de cla­var­dage avec un conseiller en orien­ta­tion. Les élèves peuvent éga­le­ment y dé­cou­vrir les dif­fé­rents mé­tiers et for­ma­tions par ca­té­go­rie, ré­gion d’études ou de tra­vail.

Étant don­né ces em­plois, le nombre de chô­meurs pour­rait di­mi­nuer de 14 600 d’ici 2014.

PHOTOTHÈQUE

Plus de 138 000 em­plois se­ront of­ferts d’ici 2014 en Mon­té­ré­gie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.