Des chan­ge­ments ré­cla­més à la loi

L’AREQMon­té­ré­gie, sec­teur Trois-Lacs

L'Etoile - - IMMOHABITAT - (Y.M.)

Les dé­cès sur­ve­nus dans des cir­cons­tances trou­blantes dans cer­taines ré­si­dences d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes aî­nées conduisent l’AREQ (As­so­cia­tion des re­trai­tées et re­trai­tés de l’édu­ca­tion) Mon­té­ré­gie, sec­teur Trois-Lacs à im­po­ser ses vues.

L’as­so­cia­tion ré­clame en ef­fet des chan­ge­ments à la loi afin que tout dé­cès sur­ve­nant dans une ré­si­dence soit si­gna­lé au co­ro­ner. Ce­lui-ci pour­rait alors dé­ci­der s’il y a lieu de me­ner une en­quête.

Une ré­so­lu­tion en ce sens a été adop­tée à l’una­ni­mi­té par les élus de l’AREQ de toutes les ré­gions, réunis en con­seil na­tio­nal la se­maine der­nière à Lé­vis.

L’AREQ ap­puie ain­si les re­com­man­da­tions de la Com­mis­sion des droits de la per­sonne et des droits de la jeu­nesse, qui ré­clame no­tam­ment une mo­di­fi­ca­tion à la Loi sur la re­cherche des causes et des cir­cons­tances des dé­cès. Les CHSLD, les res­sources in­ter­mé­diaires et les ré­si­dences pour per­sonnes âgées de­vraient im­pé­ra­ti­ve­ment pré­ve­nir le co­ro­ner en cas de dé­cès. Le co­ro­ner dé­ci­de­rait alors de la né­ces­si­té d’une in­ves­ti­ga­tion. La né­gli­gence se­rait ins­crite dans la liste des cir­cons­tances vi­sées par l’avis obli­ga­toire de dé­cla­ra­tion de dé­cès.

La Com­mis­sion s’est pen­chée sur cette ques­tion à la de­mande du pré­sident de l’As­so­cia­tion qué­bé­coise de dé­fense des droits des re­trai­tés et pré­re­trai­tés (AQDR), Louis Pla­mon­don.

« Des cas d’hor­reur sont rap­por­tés ré­gu­liè­re­ment dans les mé­dias à pro­pos des ré­si­dences d’hé­ber­ge­ment. Les au­to­ri­tés gou­ver­ne­men­tales semblent être à la re­morque des évé­ne­ments. Il est temps d’agir de ma­nière vi­gou­reuse dans ce dos­sier. Le fait de rendre obli­ga­toire la dé­cla­ra­tion au co­ro­ner de tout dé­cès dans une ré­si­dence, avec d’autres me­sures d’en­ca­dre­ment, bien sûr, contri­bue­rait sans au­cun doute à ras­su­rer nos membres et leurs proches. » C’est ce qu’af­firme Pau­line Dan­du­rand-Ber­trand, pré­si­dente du sec­teur AREQ des Trois-Lacs.

Les membres du con­seil na­tio­nal de l’AREQ ont dis­cu­té des orien­ta­tions de l’As­so­cia­tion pour le pro­chain trien­nat. Celles-ci se­ront dé­bat­tues et adop­tées lors du pro­chain con­grès de l’AREQ, qui réuni­ra, en juin, plus de 600 dé­lé­gués.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.