Mé­fiez-vous des faux amis!

L'Etoile - - ACTUALITÉ - MA­RIE-CHAN­TAL PRÉ­VOST

Bien

sûr, il n’est pas ques­tion de vos ami­tiés, mais plu­tôt de lin­guis­tique. Un faux ami est un mot qui pré­sente une forme sem­blable à un mot de langue étran­gère sans avoir la même si­gni­fi­ca­tion. Les sens peuvent être to­ta­le­ment ou par­tiel­le­ment dif­fé­rents. Des exemples? Sup­por­ter, pa­ver et com­plé­ter.

En fran­çais, le verbe sup­por­ter n’est pas l’équi­valent de l’an­glais « to sup­port ». En ef­fet, on ne peut l’em­ployer au sens d’en­cou­ra­ger, de sou­te­nir quel­qu’un, une cause. Par consé­quent, au lieu de « Ch­ris­tine sup­porte la re­cherche sur le can­cer du sein », on écri­ra « Ch­ris­tine sou­tient la re­cherche sur le can­cer du sein ». De la même ma­nière, on ap­porte son sou­tien à un can­di­dat, et non son sup­port.

Autre faux ami : pa­ver. En an­glais, « to pave » si­gni­fie no­tam­ment « as­phal­ter ». En fran­çais tou­te­fois, pa­ver, se­lon le Nou­veau Pe­tit Ro­bert, c’est « cou­vrir un sol d’un re­vê­te­ment for­mé d’élé­ments, de blocs as­sem­blés ». Ain­si, on pave une ter­rasse de pa­vés de bé­ton, de briques ou de dalles, mais on as­phalte une route. Si vous croyez que l’état du ré­seau rou­tier qué­bé­cois laisse à dé­si­rer, es­sayez de rou­ler sur une au­to­route pa­vée. Vous m’en di­rez des nou­velles! D’ailleurs, on pro­cède à l’as­phal­tage, et non au pa­vage, d’une rue.

De son cô­té, le verbe com­plé­ter n’a qu’un sens en fran­çais : rendre com­plet. On ne peut l’em­ployer au sens d’ache­ver quelque chose, con­trai­re­ment à l’an­glais. Ain­si, on com­plète une col­lec­tion, une équipe, une oeuvre, sa phrase. Par contre, on ter­mine ses études, on rem­plit une de­mande, on exé­cute une com­mande…

C’est com­pli­qué! me di­rez-vous. J’en conviens. La so­lu­tion? Con­sul­ter des ou­vrages de ré­fé­rence, en­core et tou­jours.

Les faux amis sont trom­peurs. Mal­heu­reu­se­ment, le lo­cu­teur fran­çais se laisse prendre au piège, sans doute par mé­garde. L’en­fer n’est-il pas pa­vé de bonnes in­ten­tions?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.