Lé­gère hausse de l’im­pôt fon­cier ré­si­den­tiel

Sainte-anne-de-bel­le­vue

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (S.R.)

Le 19 dé­cembre der­nier, le conseil mu­ni­ci­pal de Sainte-anne-de-bel­le­vue a adop­té ses pré­vi­sions bud­gé­taires de 2012.

Les ré­si­dents ver­ront leur im­pôt fon­cier aug­men­ter de 2,1 % cette an­née. Le bud­get mu­ni­ci­pal s’élève à 16 956 646 $, com­pa­ra­ti­ve­ment à 16 870 315 $ l’an­née pré­cé­dente.

La taxe d’aque­duc a connu une hausse de 11 % au cours de la der­nière an­née. Ce­pen­dant, l’ins­tal­la­tion de comp­teurs d’eau per­met­tra de par­ta­ger la fac­ture se­lon le prin­cipe de l’uti­li­sa­teur-payeur.

Pour une mai­son d’une va­leur de 320 000 $, un ré­sident re­ce­vra un avis d’im­po­si­tion de 3 125 $, alors que ce­lui­ci était de 3 061 $ en 2011. Une aug­men­ta­tion de 2,1 % et un taux d’im­po­si­tion fon­cière de 0,976 $ par tranche d’éva­lua­tion de 100 $.

Au cha­pitre des dé­penses, les quo­tes­parts de l’ag­glo­mé­ra­tion ont connu une hausse de 3,6 %. Elles s’élèvent donc à 9 323 678 $, com­pa­ra­ti­ve­ment à 8 996 790 $ l’an der­nier. En­vi­ron 60 % de l’im­pôt fon­cier ré­si­den­tiel per­met­tra de rem­plir ce poste bud­gé­taire. L’al­lo­ca­tion at­tri­buée à l’amé­na­ge­ment, à l’ur­ba­nisme et au dé­ve­lop­pe­ment à elle aus­si connu une aug­men­ta­tion im­por­tante. Cette hausse s’ex­plique par le dé­pla­ce­ment de plu­sieurs dé­penses dans l’ur­ba­nisme et le dé­ve­lop­pe­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.