Deux ans plus tard

Fra­ter­ni­té Haïti des Trois-lacs

L'Etoile - - ACTUALITÉ - MY­RIAM DE­LISLE

L’or­ga­nisme Fra­ter­ni­té Haïti des TroisLacs vient en aide, sous forme de par­rai­nages, à un or­phe­li­nat et à de jeunes élèves de Pe­tite Ri­vière de l’ar­ti­bo­nite, de Pa­paye et de Ca­zeau.

Deux ans après le séisme dé­vas­ta­teur, Ma­rie-éliane Wart, fon­da­trice de Fra­ter­ni­té Haïti, rap­pelle aux gens qu’il ne faut pas at­tendre la re­cons­truc­tion de Port-au-prince. C’est main­te­nant qu’il faut agir. « De­puis la se­cousse, le coût de la vie a tri­plé là-bas », ex­plique-t-elle.

Heu­reu­se­ment, en 2011, l’or­ga­nisme comp­tait sur l’ap­pui de 126 par­rains et mar­raines. Grâce à ces gens, des en­fants ont ac­cès à la sco­la­ri­té et re­çoivent un uni­forme, des four­ni­tures sco­laires et le re­pas du mi­di. Plu­sieurs d’entre eux sont très in­tel­li­gents, mais ne dis­posent pas des res­sources né­ces­saires pour étu­dier et se trou­ver un em­ploi.

De­puis 2000, soit l’an­née de fon­da­tion de Fra­ter­ni­té Haïti, 37 filleuls ont ter­mi­né leurs études. Douze d’entre eux en­seignent au pri­maire, deux tra­vaillent comme in­fir­mières et un a été or­don­né prêtre. D’autres oeuvrent dans le do­maine de la cui­sine, de la cou­ture, de l’ébé­nis­te­rie ou de la sou­dure, no­tam­ment.

Les fonds se rendent-ils à des­ti­na­tion?

Se­lon ma­dame Wart, les gens s’in­ter­rogent au su­jet de la ré­cep­tion des dons en Haïti. « Oui, les fonds se rendent, dit-elle. Les en­vois sont même ga­ran­tis par la banque. »

Si cette in­for­ma­tion ne suf­fit pas à convaincre les scep­tiques, les voyages de Ma­rie-éliane Wart y par­vien­dront. Cel­le­ci s’est ren­due sur place à plu­sieurs re­prises. Elle vi­site la soeur Eu­ma­nie Al­cide, qui pro­tège les orphelins, prend des pho­tos des filleuls et s’as­sure que les dons sont bien uti­li­sés.

Chaque fois qu’elle se rend en Haïti, ma­dame Wart constate à quel point la mi­sère est par­tout. D’ailleurs, son or­ga­nisme ne fait pas que par­rai­ner des en­fants. Il re­cueille des dons afin d’of­frir une meilleure qua­li­té de vie aux en­fants des vil­lages vi­sés.

Afin d’amas­ser des fonds, l’or­ga­nisme tien­dra à la mi-août l’évé­ne­ment à ne pas man­quer Ar­tistes en fête dans le cadre du pro­jet Je suis... à Vau­dreuil-do­rion.

Pour ob­te­nir plus de ren­sei­gne­ments sur Fra­ter­ni­té Haïti des Trois-lacs, on vi­site le site au http://fra­ter­ni­te­hai­ti.word­press.com ou l’on com­pose le 450 424-6149.

PHOTOTHÈQUE

Jean Lau­vance Ac­cé­ly, né le 14 dé­cembre 1995 à Pe­tite Ri­vière de l’ar­ti­bo­nite, sou­haite pour­suivre ses études. Il a be­soin d’un par­rain ou d’une mar­raine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.