Ob­te­nir sou­plesse et sta­bi­li­té fi­nan­cières à la re­traite

L'Etoile - - IMMOHABITAT - (EN)

Il n’est pas né­ces­saire de ga­gner à la lo­te­rie pour pro­fi­ter de votre re­traite. Tou­te­fois, il est pré­fé­rable d’avoir un plan et des op­tions.

Même si vous n’avez pas éco­no­mi­sé suf­fi­sam­ment au fil des an­nées, vous pou­vez dès main­te­nant éta­blir un plan fi­nan­cier et com­men­cer à co­ti­ser à votre REER afin d’amé­lio­rer votre si­tua­tion fi­nan­cière. Si vous n’avez pas com­men­cé à épar­gner, il n’est pas trop tard pour con­sul­ter un conseiller fi­nan­cier qui vous ai­de­ra à or­ga­ni­ser un por­te­feuille de pla­ce­ments pour la re­traite. Le prêt hy­po­thé­caire in­ver­sé est une so­lu­tion qui peut s’avé­rer avan­ta­geuse pour les aî­nés.

Des pro­grammes d’aide

Qu’il s’agisse d’aug­men­ter vos re­ve­nus de re­traite ou de fi­nan­cer une aven­ture à l’étran­ger, sa­chez que le Pro­gramme de re­ve­nu ré­si­den­tiel CHIP per­met aux pro­prié­taires de 55 ans et plus de re­ce­voir jus­qu’à 50 % de la va­leur nette de leur pro­prié­té en ar­gent non im­po­sable. Ils n’ont pas à faire de paie­ments men­suels, et au­cune en­quête mé­di­cale, de re­ve­nu ou de cré­dit n’est re­quise.

Avec ce pro­gramme, les aî­nés de­meurent pro­prié­taires de leur mai­son tout en pou­vant mieux gé­rer leurs fi­nances à la re­traite. De plus, comme ils peuvent re­ce­voir cet ar­gent non im­po­sable en mon­tant for­fai­taire ou en ver­se­ments, ils peuvent fa­cile- ment le faire fruc­ti­fier.

Pour en sa­voir da­van­tage, vi­si­tez le site Web au www.chip.ca, com­po­sez le 1 866 233-2989 ou consul­tez un conseiller fi­nan­cier ou un cour­tier en prêts hy­po­thé­caires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.