Le mar­ché immobilier en 2012

L'Etoile - - IMMOHABITAT - Source : RE/MAX Qué­bec inc.

Dé­fiant toute lo­gique, le mar­ché de l’immobilier ré­si­den­tiel au Ca­na­da a sur­pas­sé les at­tentes en 2011, clô­tu­rant une autre an­née pros­père dans pra­ti­que­ment toutes les gammes de prix. Cette ten­dance de­vrait se pour­suivre cette an­née alors que les Ca­na­diens conti­nuent de prê­ter foi au sec­teur mal­gré les craintes en­tou­rant la crise de l’en­det­te­ment en Eu­rope et ses in­ci­dences sur l’éco­no­mie mon­diale, es­time RE/MAX dans un rap­port pu­blié en dé­cembre der­nier.

Pré­vi­sions ré­gio­nales

Dans le sec­teur de Vau­dreuil-sou­langes, le dy­na­misme ne de­vrait pas s’es­souf­fler consi­dé­ra­ble­ment. Les tran­sac­tions im­mo­bi­lières de no­vembre 2011 dé­pas­saient de 26 % celles de no­vembre 2010. L’an­née 2012 se­ra aus­si mar­quée par un flot de tran­sac­tions im­por­tantes.

« Même si les prix pour­sui­vront leur en­vo­lée en 2012, les ache­teurs bé­né­fi­cie­ront d’une offre ac­crue qui les in­ci­te­ra à al­ler de l’avant », sou­tient Syl­vain Dan­se­reau, vice-pré­sident exé­cu­tif de RE/MAX Qué­bec. Il pour­suit : « Il s’agit d’une nou­velle par­ti­cu­liè­re­ment en­cou­ra­geante pour les ache­teurs qué­bé­cois, qui sortent d’une longue pé­riode fa­vo­rable aux ven­deurs. Si l’on pré­voit un lé­ger re­cul des ventes au Qué­bec, la plu­part des mar­chés res­te­ront stables ou pro­gres­se­ront ti­mi­de­ment, à l’ins­tar du PIB, qui croî­tra à un rythme plus mo­dé­ré en 2012. En fait, c’est sur­tout la confiance des consom­ma­teurs qui dé­ter­mi­ne­ra si les mar­chés éga­le­ront ou sur­pas­se­ront les pré­vi­sions. Des hausses in­at­ten­dues des taux d’in­té­rêt pour­raient aus­si ser­vir à gal­va­ni­ser les ventes. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.