Re­cel, fraude et vol

L'Etoile - - CHRONIQUE 911 -

Sur­vol des ac­ti­vi­tés po­li­cières des der­niers jours.

Un sus­pect s’est in­tro­duit, le 9 jan­vier der­nier, dans une ré­si­dence d’hud­son afin de mettre la main sur di­vers ob­jets, no­tam­ment une col­lec­tion de 24 montres. Le vol est éva­lué à 68 000 $. Ayant re­con­nu, peu de temps après, une de leurs montres à vendre sur le site In­ter­net de pe­tites an­nonces Ki­ji­ji, les pro­prié­taires ont fait part de leur dé­cou­verte aux po­li­ciers.

Peu de temps après, un ré­sident de La­chine a été ar­rê­té pour re­cel. Une per­qui­si­tion a éga­le­ment été me­née dans son ap­par­te­ment. Les po­li­ciers y ont trou­vé en­vi­ron 35 montres, dont 10 pro­ve­nant du vol à Hud­son. Le sus­pect fe­ra pro­chai­ne­ment face à des ac­cu­sa­tions de re­cel au pa­lais de justice de Mon­tréal.

Le même jour, un homme de 20 ans a com­mis une fraude par chèque dans une ins­ti­tu­tion ban­caire de Vau­dreuil-do­rion. Il s’y est pré­sen­té pour dé­po­ser un faux chèque de 7209 $ US. De re­tour sur les lieux le 20 jan­vier, il a été ra­pi­de­ment ar­rê­té par les po­li­ciers.

Vol qua­li­fié

Un vol a été com­mis le 23 jan­vier à Vau­dreuil-do­rion. Les po­li­ciers de la Sû­re­té du Qué­bec tentent d’en re­tra­cer l’au­teur. Vers 11 h 25, un homme d’une qua­ran­taine d’an­nées s’est pré­sen­té dans une ins­ti­tu­tion fi­nan­cière de l’ave­nue Saint-charles. Le sus­pect, qui sem­blait ar­mé d’un pis­to­let, s’est en­fui à pied avec le conte­nu des ti­roirs caisses. Il était vê­tu d’un man­teau beige et d’un pan­ta­lon bleu ma­rine. Il por­tait des lu­nettes fu­mées et un cha­peau de four­rure noir.

Toute in­for­ma­tion concer­nant ce vol qua­li­fié peut être com­mu­ni­quée à la Cen­trale de l’in­for­ma­tion cri­mi­nelle, au 1 800 659-4264.

Vol d’iden­ti­té

Qu’elle soit réa­li­sée par té­lé­phone, sur In­ter­net, par la poste ou en per­sonne, la fraude peut mal­heu­reu­se­ment tou­cher n’im­porte qui, et ce, peu im­porte l’âge de la per­sonne ou la pé­riode de l’an­née. Les po­li­ciers de la Sû­re­té du Qué­bec in­vitent donc les ci­toyens à faire preuve de vi­gi­lance.

La fraude consiste en fait à s’ap­pro­prier le bien d’au­trui par la trom­pe­rie et di­verses as­tuces mal­hon­nêtes. Pour ar­ri­ver à leurs fins, les frau­deurs peuvent uti­li­ser des tech­no­lo­gies de pointe, de faux pré­textes, de fausses iden­ti­tés ou en­core des pro­po­si­tions al­lé­chantes pour convaincre les vic­times de leur trans­mettre leurs ren­sei­gne­ments per­son­nels. Équi­pés et bien or­ga­ni­sés, les frau­deurs ont re­cours à dif­fé­rentes mé­thodes convain­cantes.

La Sû­re­té du Qué­bec rap­pelle à tous l’im­por­tance de dé­non­cer ra­pi­de­ment lorsque sur­vient un vol d’iden­ti­té. Il est no­tam­ment conseillé de com­mu­ni­quer avec les po­li­ciers, de por­ter plainte au Centre d’ap­pel an­ti­fraude du Ca­na­da, d’an­nu­ler ses cartes de cré­dit et de dé­bit, et de fer­mer ses comptes ban­caires. Si ja­mais un pas­se­port dis­pa­raît, il faut pré­ve­nir sans tar­der Pas­se­port Ca­na­da. Si une carte d’as­su­rance so­ciale est vo­lée, il faut alors com­mu­ni­quer avec le mi­nis­tère des Res­sources hu­maines et du Dé­ve­lop­pe­ment so­cial du Ca­na­da. Les autres mi­nis­tères de­vront quant à eux être avi­sés si da­van­tage de do­cu­ments per­son­nels, tels que le per­mis de conduire et la carte d’as­su­rance ma­la­die, sont vo­lés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.