Bien s'ex­pri­mer, c'est par­fois du sport!

L'Etoile - - ÉDUCATION -

ath­lètes du Club de gym­nas­tique Gy­mi­ni de Vau­dreuil-do­rion ont per­for­mé lors d’une com­pé­ti­tion d’en­ver­gure te­nue à Blain­ville au dé­but de jan­vier. Trois gym­nastes no­vices y ont par­ti­cu­liè­re­ment bien fait, ra­flant cha­cune une mé­daille d’or. La di­rec­tion du club es­time que ces gym­nastes se­ront en me­sure de com­pé­ti­tion­ner sur la scène ca­na­dienne d’ici deux ans. Un texte qui rend le ré­vi­seur per­plexe… C’est que les verbes per­for­mer et com­pé­ti­tion­ner ne fi­gurent pas dans le Nou­veau Pe­tit Ro­bert 2012. Tou­te­fois, l’of­fice québécois de la langue fran­çaise les at­teste comme qué­bé­cismes, soit des mots ou ex­pres­sions propres au fran­çais du Qué­bec, qui ont trait au do­maine spor­tif. Que faire, donc? Si l’on sou­haite s’ex­pri­mer avec jus­tesse et être com­pris de la ma­jo­ri­té des lo­cu­teurs fran­çais, on di­ra plu­tôt que le club Gy­mi­ni a li­vré des per­for­mances ex­cep­tion­nelles, s’est dé­mar­qué de ses concur­rents, s’est illus­tré, a fait bonne fi­gure, a brillé lors de cette com­pé­ti­tion, que des gym­nastes par­ti­ci­pe­ront, pren­dront part à des com­pé­ti­tions na­tio­nales d’ici deux ans. En outre, le syn­tagme bien faire est consi­dé­ré comme un an­gli­cisme. On di­ra donc que trois gym­nastes se sont sur­pas­sées, se sont dé­mar­quées, ont fait bonne fi­gure ou en­core ont li­vré une brillante per­for­mance. Évi­dem­ment, on ne peut re­cou­rir aux verbes per­for­mer et com­pé­ti­tion­ner pour par­ler d’une par­ti­ci­pa­tion à un concours lit­té­raire, no­tam­ment. Dans ce contexte, on di­ra par exemple que des élèves de l’école se­con­daire de la Ci­té-des-jeunes, à Vau­dreuil-do­rion, se sont illus­trés au concours de poé­sie or­ga­ni­sé par le Cercle des poètes de VaudreuilSoulanges et que cet éta­blis­se­ment d’en­sei­gne­ment pren­dra part au pro­chain concours de l’as­so­cia­tion des poètes du Qué­bec. Dé­ci­dem­ment, s’ex­pri­mer avec jus­tesse, c’est par­fois du sport! Tou­te­fois, avec un peu de re­cherche et d’en­traî­ne­ment, on fe­ra bonne fi­gure au­près de son in­ter­lo­cu­teur…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.