Le nou­vel évêque conduit à son siège

Dio­cèse de Val­ley­field

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (M.D.)

La plu­part des évêques re­çoivent un dio­cèse à gui­der spi­ri­tuel­le­ment. Ils s’as­surent que les prêtres, les diacres, les agents de pas­to­rale et les ca­té­chistes prêchent l’évan­gile et en­seignent une saine doc­trine. Le nou­vel évêque du dio­cèse de Val­ley­field s’ap­prête à oc­cu­per son rôle dans le ter­ri­toire qu’on lui a as­si­gné.

L’évêque est le pre­mier dis­pen­sa­teur de tous les sa­cre­ments. Il exerce la su­per­vi­sion de la li­tur­gie. Il pos­sède la plé­ni­tude des Ordres, de sorte que celle de la grâce du Ch­rist puisse s’écou­ler sous forme sa­cra­men­telle pour la sanc­ti­fi­ca­tion des fi­dèles. Par ses re­la­tions avec les prêtres de son dio­cèse, l’évêque est en me­sure de gui­der le peuple.

Le­siè­ge­del’évêque

Le 23 fé­vrier pro­chain, mon­sei­gneur Noël Si­mard, nou­vel évêque du dio­cèse de Val­ley­field, inau­gu­re­ra son mi­nis­tère épis­co­pal en pré­sence du nonce apos­to­lique et de nom­breux évêques. Bref, il s’ins­tal­le­ra.

En lan­gage mo­derne, le mot ins­tal­la­tion peut pa­raître étrange. Il faut d’ailleurs re­mon­ter le cours de l’his­toire pour en connaître la source. Dans son sens pre­mier, in-stal­ler vient du la­tin du Moyen Âge et si­gni­fie « mettre dans sa stalle ». Les stalles sont ces sièges liés les uns aux autres, sou­vent or­ne­men­tés, et dis­po­sés le long du choeur d’une ca­thé­drale ou d’une ab­baye.

Tou­te­fois, le siège de l’évêque est plus vo­lu­mi­neux et plus dé­co­ré que les autres. On l’ap­pelle ca­thèdre, du mot grec an­cien qui veut dire « siège ». C’est d’ailleurs pour­quoi l’église de l’évêque est l’église ca­thé­drale : celle qui abrite la ca­thèdre.

Les mots siège et seat (ou la forme vieillie see) viennent de sed, ou set en in­doeu­ro­péen, qui si­gni­fie « ra­cine ». Le siège est là où l’on s’ar­rête pour prendre ra­cine. L’évêque, un pas­teur, guide la com­mu­nau­té de di­vers lieux géo­gra­phiques. Il prend ra­cine dans cha­cun des en­droits où on l’en­voie.

Ins­tal­la­tion of­fi­cielle

La po­pu­la­tion est conviée à l’ins­tal­la­tion de mon­sei­gneur Noël Si­mard, hui­tième évêque du dio­cèse de Val­ley­field, le 23 fé­vrier à 19 h en la ba­si­lique-ca­thé­drale de Sainte-cé­cile, à Sa­la­ber­ry-de-val­ley­field.

Le car­di­nal Jean-claude Tur­cotte, ar­che­vêque de Mon­tréal, le condui­ra à son siège

Le­dio­cèse

épis­co­pal après que le chan­ce­lier du dio­cèse, l’ab­bé Jean Tru­deau, au­ra fait la lec­ture du do­cu­ment of­fi­ciel dé­cla­rant le choix de mon­sei­gneur Si­mard comme pas­teur du dio­cèse de Val­ley­field. Son Ex­cel­lence mon­sei­gneur Pe­dro Lo­pez Quin­ta­na, nonce apos­to­lique au Ca­na­da, pren­dra la pa­role au nom­de­sa­sain­te­té le pape Be­noît XVI.

Une ren­contre fra­ter­nelle au­ra lieu après la cé­lé­bra­tion au sous-sol de la ba­si­li­que­ca­thé­drale, où cha­cun au­ra l’oc­ca­sion de sa­luer le nou­vel évêque.

Le dio­cèse de Val­ley­field a été mis sur pied le 5 avril 1892 par le pape Léon XIII, à même l’ar­chi­dio­cèse de Mon­tréal. Il s’étend sur 3225 km2. La ville épis­co­pale, Sa­la­ber­ryde-val­ley­field, se trouve au centre, à en­vi­ron 60kmde la pé­ri­phé­rie.

Le ter­ri­toire de mon­sei­gneur Si­mard compte 24 pa­roisses, 49 églises et une mis­sion amé­rin­dienne, et son per­son­nel pas­to­ral com­prend 75 prêtres, 17 diacres et 26 agents et agentes de pas­to­rale.

PHOTOTHÈQUE

Har­min­der Sod­hi a créé le groupe Fa­ce­book

afin de

ve­nir en aide à la fa­mille Bas­sen­den.

PHOTOTHÈQUE

Mon­sei­gneur Noël Si­mard.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.