As­sem­blée de consul­ta­tion pu­blique

Pro­gramme par­ti­cu­lier d’ur­ba­nisme de L’île-per­rot

L'Etoile - - ACTUALITÉ - MÉ­LIS­SA DION

En plus de ci­toyens, le maire de l’en­droit, Marc Roy, était présent, de même que le conseil mu­ni­ci­pal et l’ur­ba­niste Ri­chard Bien­ve­nu, de la firme So­tar. En dé­but de soi­rée, Syl­vie Pigeon, di­rec­trice du Ser­vice de l’ins­pec­tion et de l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, et San­dra La­berge, char­gée de pro­jet à la re­vi­ta­li­sa­tion, ont ex­pli­qué le PPU et pré­sen­té des pro­po­si­tions re­la­tives aux orien­ta­tions du dé­ve­lop­pe­ment du centre-ville. Plu­sieurs points ont de plus été

Craintes

Une consul­ta­tion pu­blique sur le pro­gramme par­ti­cu­lier d’ur­ba­nisme (PPU) du centre-ville de L’île-per­rot s’est dé­rou­lée le 24 jan­vier der­nier.

abor­dés : la vi­sion d’ave­nir du centre-ville, la pré­sen­ta­tion des ob­jec­tifs d’amé­na­ge­ment de chaque zone ho­mo­gène et les chan­ge­ments pro­po­sés pour celles-ci.

Des ci­toyens ont fait part de leurs craintes au su­jet de la den­si­fi­ca­tion pro­po­sée aux abords de l’au­to­route du Sou­ve­nir. Le maire leur a d’abord rap­pe­lé l’im­por­tance, pour l’en­semble des mu­ni­ci­pa­li­tés en pé­ri­phé­rie des grands centres, de den­si­fier le cadre bâ­ti. Le but étant d’aug­men­ter les sources de re­ve­nus sans di­mi­nuer les ser­vices aux ci­toyens ni aug­men­ter, dans la me­sure du pos­sible, leurs taxes.

L’ob­jec­tif du Plan mé­tro­po­li­tain d’amé­na­ge­ment et de dé­ve­lop­pe­ment est d’ailleurs clair à ce su­jet : les villes doivent se den­si­fier non seule­ment pour ren­ta­bi­li­ser leurs in­fra­struc­tures, mais aus­si pour pro­mou­voir le trans­port col­lec­tif.

Marc Roy a éga­le­ment spé­ci­fié que ce chan­ge­ment doit se faire avec une pla­ni­fi­ca­tion dé­taillée et un concept d’amé­na­ge­ment mo­dé­li­sé et en­té­ri­né par la po­pu­la­tion.

Quoi qu’il en soit, ce PPU donne à la Ville les moyens de mieux pla­ni­fier le dé­ve­lop­pe­ment de son ter­ri­toire.

D’autres ci­toyens ont ex­pri­mé leurs craintes quant aux pos­si­bi­li­tés d’ex­pro­pria­tion. Le maire s’est fait ras­su­rant : au­cune ex­pro­pria­tion n’est pré­vue par la Ville. D’ailleurs, d’après le plan d’amé­na­ge­ment pré­sen­té lors de cette consul­ta­tion, au­cun ter­rain ne fait l’ob­jet d’une telle de­mande.

L’ur­ba­niste Ri­chard Bien­ve­nu a quant à lui pré­ci­sé que, se­lon la Loi sur les ci­tés et villes, l’ex­pro­pria­tion n’est per­mise que dans les cas de ces­sion de ter­rains à des fins pu­bliques.

En­fin, quelques per­sonnes ont pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour sa­luer les ini­tia­tives de la Ville dans le cadre du pro­jet de re­vi­ta­li­sa­tion du centre-ville de L’île-per­rot. Comme l’a in­di­qué Marc Roy, un pro­ces­sus de re­vi­ta­li­sa­tion ne se concré­tise pas du jour au len­de­main. Les ac­tions de l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale vont de pair avec l’en­ga­ge­ment des ci­toyens qui croient au pro­jet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.