La rue Year­ling se­ra as­phal­tée en 2012

L'Etoile - - ACTUALITÉ - SIMON RI­CHARD

De­puis plus de 15 ans, des La­za­rois de­mandent l’as­phal­tage com­plet de la rue Year­ling.

Une sec­tion de cette rue très fré­quen­tée n’est pas une pro­prié­té mu­ni­ci­pale. Il s’agit d’une rue non mu­ni­ci­pale dans un quar­tier mu­ni­ci­pal. Aus­si cette rue n’a-t-elle ja­mais été as­phal­tée.

« Cette si­tua­tion crée énor­mé­ment de pro­blèmes de­puis plu­sieurs an­nées. Nous avons dé­ci­dé de ré­gler ce­la », ex­plique Pierre Ka­ry, maire de Saint-la­zare.

La Ville a ou­vert un re­gistre à l’hô­tel de ville le 28 fé­vrier der­nier, dans le­quel les ci­toyens pou­vaient ma­ni­fes­ter leur op­po­si­tion à ce pro­jet. Puisque ce re­gistre n’a re­çu au­cune si­gna­ture, le conseil mu­ni­ci­pal a pris la dé­ci­sion d’as­phal­ter cette rue.

Si tout se dé­roule nor­ma­le­ment, ce se­ra chose faite d’ici la fin de l’an­née.

Le 7 fé­vrier, le conseil mu­ni­ci­pal a adop­té un rè­gle­ment d’em­prunt de 64 000 $ afin de pro­cé­der à l’as­phal­tage de la rue Year­ling. Cette somme se­ra rem­bour­sée avec une taxe sec­to­rielle. Ce sont donc les ré­si­dents des abords du tron­çon non as­phal­té de cette rue qui se par­ta­ge­ront la fac­ture. Cette si­tua­tion par­ti­cu­lière vient d’un li­tige entre le pro­mo­teur immobilier et un sous-trai­tant. Ce pro­mo­teur a fait faillite, et la rue a été trans­fé­rée à une autre per­sonne, qui a re­fu­sé de la cé­der à la Ville.

CETTE SI­TUA­TION CRÉE ÉNOR­MÉ­MENTDE PRO­BLÈMES DE­PUIS PLU­SIEURS AN­NÉES. NOU­SA­VONS­DÉ­CI­DÉ DE RÉ­GLER CE­LA.

– PIERRE KA­RY, MAIRE DE SAINT-LA­ZARE.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.