Le temps de la ré­fec­tion

L'Etoile - - SORTIES WEEK-END - Source : www.apchq.com

Avec le re­tour du prin­temps, les signes d’usure de la toi­ture sont plus ap­pa­rents. In­fil­tra­tions d’eau, bar­deaux fis­su­rés, en­dom­ma­gés, on­du­lés, dé­co­lo­rés, re­trous­sés ou man­quants in­diquent qu’il est temps de ré­pa­rer ou de rem­pla­cer le re­vê­te­ment d’un toit. La ban­nière Ré­no-maître cou­vreur de l’as­so­cia­tion provinciale des construc­teurs d’ha­bi­ta­tions du Qué­bec (APCHQ) vous donne quelques conseils pratiques pour vous as­su­rer que les travaux sont ef­fec­tués dans les règles de l’art.

Du­rée de vie utile de la toi­ture

Toute toi­ture a une du­rée de vie utile de 15 à 25 ans avant que les bar­deaux ne soient com­plè­te­ment usés, no­tam­ment par l’eau et les rayons ul­tra­vio­lets. L’usure dé­pend de plu­sieurs élé­ments : type de bar­deaux, confi­gu­ra­tion, pente et ven­ti­la­tion du toit. Il faut aus­si te­nir compte de cer­tains fac­teurs cli­ma­tiques, les toi­tures pou­vant en ef­fet perdre quelques an­nées de vie à cause des ra­vages no­tam­ment cau­sés par l’ac­cu­mu­la­tion de glace.

Ré­pa­rer ou rem­pla­cer?

« Si la toi­ture a at­teint sa du­rée de vie utile, il faut en­vi­sa­ger sa ré­fec­tion com­plète, puisque des travaux tem­po­raires ne fe­ront que re­por­ter le tra­vail, en plus d’en­traî­ner des coûts sup­plé­men­taires », ex­plique An­dré Ga­gné, di­rec­teur de l’ex­per­tise tech­nique de L’APCHQ.

Tous les élé­ments que vous com­mu­ni­que­rez à votre maître-cou­vreur l’ai­de­ront à cer­ner le pro­blème, à éta­blir le bon diag­nos­tic et à in­ter­ve­nir adé­qua­te­ment. C’est pour­quoi il est im­por­tant de bien lui ex­pli­quer les pro­blèmes que vous avez consta­tés, en hi­ver et au prin­temps, comme des bar­rages de glace ou des in­fil­tra­tions d’eau. Si tel est le cas, la simple ré­fec­tion de la toi­ture ne ré­gle­ra pas la si­tua­tion, puisque la ven­ti­la­tion, l’iso­la­tion des pla­fonds ou toute ré­pa­ra­tion an­té­rieure peuvent être en cause, ce qui si­gni­fie que votre cou­vreur de­vra sans doute ré­cla­mer l’aide d’un spé­cia­liste en en­ve­loppe du bâ­ti­ment.

En fai­sant af­faire avec un Ré­no-maître cou­vreur, vous bé­né­fi­ciez d’un plan de ga­ran­tie (la Ga­ran­tie ré­no­va­tion toi­ture), d’un pro­gramme de fi­nan­ce­ment sur me­sure (le Ré­no-prêt), ain­si que d’un ex­cellent ser­vice de ré­fé­rence té­lé­pho­nique et In­ter­net. Pour dé­ni­cher ces ex­perts, consul­tez le Ré­per­toire des en­tre­pre­neurs au www.go­mai­son.com/re­no­maitre ou com­mu­ni­quez avec le Ser­vice de ré­fé­rence en com­po­sant le 514 353-5069 ou le 1 800 361-2037, poste 222.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.