Kung-fu au Club des filles de Sou­langes

L'Etoile - - ÉDUCATION - (I.M.)

Les élèves du Club des filles de l’école se­con­daire Sou­langes ont sui­vi un cours de kung-fu d’au­to­dé­fense dis­pen­sé par Sophie Bis­son, ins­truc­trice cein­ture noire et pro­prié­taire de l’école de kung-fu Pat­naude.

Le Club des filles ini­tie les ado­les­centes à de saines ha­bi­tudes ali­men­taires et à l’exer­cice phy­sique, dont le kung-fu. Elles sont sui­vies par Ju­lie Lessard, en­sei­gnante res­pon­sable du club, en col­la­bo­ra­tion avec des spé­cia­listes de dis­ci­plines spor­tives et des pro­fes­sion­nels de la san­té, tels que des nu­tri­tion­nistes et des in­fir­mières. De plus, afin de suivre elle-même sa pro­gres­sion, chaque fille re­çoit le car­net La san­té au quo­ti­dien, dans le­quel elle note son ali­men­ta­tion, ses exer­cices et ses ob­jec­tifs per­son­nels.

Ce club a vu le jour grâce à une sub­ven­tion provinciale et à la contri­bu­tion de gé­né­reux do­na­teurs.

Les filles se­ront sui­vies tout au long de leurs cinq an­nées d’études se­con­daires, le but étant d’an­crer de saines ha­bi­tudes de vie qui du­re­ront toute une vie. In­di­rec­te­ment, Ju­lie Lessard es­père qu’en fré­quen­tant le Club des filles, les filles dé­ve­lop­pe­ront une meilleure es­time d’elle-même et une plus grande confiance en elle. De plus, elle sou­haite qu’elles tissent des liens entre elles afin de de­ve­nir des al­liées, et non des ad­ver­saires.

PHO­TO ISA­BELLE MA­RIEN

Ju­lie Lessard, en­sei­gnante res­pon­sable, et les mem­bres­du Club des filles ené­chauf­fe­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.