Les moi­sis­sures : fi­nis­sez-en!

L'Etoile - - IN OTHER WORDS - Source : Caa-qué­bec Ha­bi­ta­tion

Bois, cloi­sons sèches, pous­sière... Dans toutes les mai­sons, les ma­tières or­ga­niques abondent. Mises en contact avec de l’eau ou de l’hu­mi­di­té du­rant 48 heures ou plus, elles de­viennent pro­pices au dé­ve­lop­pe­ment de moi­sis­sures. Et ces der­nières pro­li­fèrent ra­pi­de­ment. Pour en fi­nir avec elles, quelques me­sures s’im­posent dans le cadre de votre grand mé­nage éco­lo­gique du prin­temps!

Des ef­fets sur la san­té

En conta­mi­nant l’air de la mai­son, les moi­sis­sures sont né­fastes pour la san­té. Dans le scé­na­rio le plus po­si­tif, les ef­fets sont né­gli­geables. Le plus sou­vent, il s’agit d’épi­sodes ré­pé­ti­tifs de symp­tômes si­mi­laires à ceux du rhume, comme l’ir­ri­ta­tion des yeux, du nez ou de la gorge, l’écou­le­ment na­sal et la conges­tion des si­nus. Des symp­tômes qui peuvent s’ag­gra­ver jus­qu’au dé­ve­lop­pe­ment d’al­ler­gies et de ma­la­dies chro­niques.

Voi­là pour­quoi il faut ré­agir ra­pi­de­ment lors­qu’on constate la pré­sence de moi­sis­sures chez soi. Plu­sieurs signes ré­vèlent la pré­sence de moi­sis­sures, comme des taches al­lant du vert pâle au noir, des dé­pôts d’as­pect du­ve­teux ou pou­dreux et une odeur de terre ou de moi­si.

Trou­ver la source et l’éli­mi­ner

Vous avez trou­vé de la moi­sis­sure? Re­te­nez que sa pré­sence est di­rec­te­ment liée à celle de l’eau. Pas d’eau, pas de moi­sis­sure! Le pre­mier geste à réa­li­ser consiste donc à s’at­ta­quer à la cause du pro­blème. In­fil­tra­tions par les fon­da­tions ou la toi­ture, bris de plom­be­rie, hu­mi­di­té ex­ces­sive, conden­sa­tion cau­sée par une fuite d’air chaud dans un mur ou par un chauf­fage in­suf­fi­sant : il faut cor­ri­ger le pro­blème à sa source. Par la suite, il faut en­tre­prendre sans dé­lai de net­toyer à fond les sur­faces tou­chées.

Net­toyage : les dif­fé­rentes étapes

Ce se­ra la na­ture de la sur­face à net­toyer qui dé­ter­mi­ne­ra le type de net­toyant et la tech­nique de net­toyage. De fa­çon gé­né­rale, évi­tez les agents chlo­rés et de blan­chi­ment, comme l’eau de Ja­vel. Leurs éma­na­tions peuvent être no­cives pour la san­té et l’environnement. Ils ne de­vraient donc être uti­li­sés qu’en der­nier re­cours et avec pré­cau­tion (pro­tec­tion per­son­nelle, aé­ra­tion de la pièce...).

Ain­si, à chaque sur­face sa marche à suivre. Pour le plâtre et les sur­faces lisses la­vables, ré­cu­rez avec un chif­fon et de l’eau mê­lée à un dé­ter­gent lé­ger ou à du bi­car­bo­nate de soude. Évi­tez de trop mouiller la sur­face. Pour le bois, avec de l’eau et du sa­von à vais­selle, ré­cu­rez avec un chif­fon ou une éponge et sé­chez ra­pi­de­ment.

Ne res­te­ra qu’à bien ven­ti­ler la pièce suf­fi­sam­ment long­temps pour que tout soit com­plè­te­ment sec. Au cours des se­maines et des mois qui sui­vront, res­tez vi­gi­lant et je­tez un coup d’oeil pé­rio­di­que­ment. Car le seul moyen de pré­ve­nir les moi­sis­sures est bel et bien de gar­der la mai­son au sec en tout temps.

PHOTOTHÈQUE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.