Ma­rio Ga­gnier se­ra can­di­dat pour la CAQ

Cir­cons­crip­tion de Sou­langes

L'Etoile - - ACTUALITÉ - SIMON RI­CHARD

Lors du congrès de la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec (CAQ) te­nu à Vic­to­ria­ville la fin de se­maine der­nière, son chef, François Legault, a dé­voi­lé le nom de plu­sieurs nou­veaux can­di­dats. Ma­rio Ga­gnier se pré­sen­te­ra au pro­chain suf­frage pro­vin­cial sous la ban­nière de la CAQ dans la cir­cons­crip­tion de Sou­langes.

Ma­rio Ga­gnier mi­lite de­puis son en­fance au sein de dif­fé­rentes or­ga­ni­sa­tions po­li­tiques, mais plus sé­rieu­se­ment de­puis les 24 der­nières an­nées. Il a étu­dié en sciences de la ges­tion aux HEC et tra­vaille au­jourd’hui dans l’in­dus­trie de la fi­nance, no­tam­ment au­près de banques et de com­pa­gnies d’as­su­rances. Pa­ral­lè­le­ment à sa car­rière, il a fon­dé son propre vi­gnoble à Co­teau-du-lac, le­quel l’a me­né à s’in­té­res­ser de près à l’union des pro­duc­teurs agri­coles, à la­quelle il a gref­fé un im­por­tant vo­let de com­mu­ni­ca­tion.

Prio­ri­tés ré­gio­nales

Ma­rio Ga­gnier compte plu­sieurs prio­ri­tés ré­gio­nales au coeur de sa pla­te­forme élec­to­rale. À titre d’exemple, il mi­li­te­ra pour la ré­ou­ver­ture du ca­nal de Sou­langes. « Ce pro­jet n’avance pas, car, de­puis les 10 der­nières an­nées, les dé­pu­tés n’ont pas pré­sen­té ce dos­sier au pre­mier mi­nistre, in­dique-t-il. Ce pro­jet n’a pas été pré­sen­té à Qué­bec; il meurt dans la cir­cons­crip­tion. »

De plus, le can­di­dat ca­quiste cri­tique l’adop­tion du Plan mé­tro­po­li­tain d’amé­na­ge­ment et de dé­ve­lop­pe­ment. Se­lon lui, de nom­breux ci­toyens de la ré­gion ont tou­jours ce dos­sier en tra­vers de la gorge et au­ront de la dif­fi­cul­té à par­don­ner aux dé­pu­tés en poste. « Dans ce dos­sier, les dé­pu­tés au­raient dû dé­fendre da­van­tage la po­si­tion ré­gio­nale, sou­tient-il. Ce­pen­dant, ils ne pou­vaient s’y op­po­ser en ver­tu de leur rôle, qui est di­lué par des fonc­tions du par­ti autres que celles de dé­pu­té. »

De plus, il fa­vo­ri­se­ra l’or­ga­ni­sa­tion d’évé­ne­ments ré­créo­tou­ris­tiques, plu­sieurs mu­ni­ci­pa­li­tés de la cir­cons­crip­tion de Sou­langes dé­pendent de ces ac­ti­vi­tés.

Ma­rio Ga­gnier sou­haite éga­le­ment tra­vailler au meilleur fi­nan­ce­ment des écoles de la ré­gion. « Il y a un lais­ser-al­ler fla­grant dans les écoles fran­co­phones, dé­plore-t-il. Il manque de moyens et de res­sources, no­tam- ment pour les jeunes en dif­fi­cul­té. Le taux de na­ta­li­té est à son plus haut dans la ré­gion, et nos écoles sont désuètes. »

LACAQ

Avant de joindre les rangs de la CAQ, Ma­rio Ga­gnier a mi­li­té dans di­vers par­tis et or­ga­ni­sa­tions po­li­tiques, dont le Par­ti qué­bé­cois. « Avant d’être sou­ve­rai­niste, j’ai tou­jours été un na­tio­na­liste dur, af­firme-t-il. J’ai les in­té­rêts du Qué­bec à coeur. Nous de­vons avoir un Qué­bec fort et une éco­no­mie tout aus­si forte. »

La CAQ veut ins­tau­rer un mo­ra­toire de 10 ans sur la ques­tion na­tio­nale afin de re­dres­ser les fi­nances du Qué­bec, une me­sure qui, se­lon Ma­rio Ga­gnier, pro­fi­te­ra tant aux fé­dé­ra­listes qu’aux sou­ve­rai­nistes.

De plus, le can­di­dat croit que la po­pu­la­tion est prête à ac­cueillir un nou­veau par­ti, étant lasse de la cor­rup­tion au sein du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec et es­ti­mant le Par­ti qué­bé­cois sy­no­nyme de co­pi­nage avec les syn­di­cats. Se­lon lui, la CAQ s’avère une so­lu­tion de re­change à ces vieux par­tis po­li­tiques : « Nous de­vons prendre les choses en main. Il n’est pas nor­mal d’at­tendre 18heures à l’hô­pi­tal. »

De plus, le can­di­dat sou­tient que le Par­ti li­bé­ral ignore plu­sieurs re­ven­di­ca­tions ci­toyennes, dont celles de L’UPA en ma­tière de zo­nage agri­cole et celles des étu­diants.

Se­lon Ma­rio Ga­gnier, l’une des choses les plus im­por­tantes à la CAQ est qu’il s’agit d’un par­ti ni de gauche ni de droite : la pla­te­forme re­groupe des idéaux des deux spectres po­li­tiques.

PHOTOTHÈQUE

Ma­rio Ga­gnier (gauche) re­pré­sen­te­ra la CAQ dans la cir­cons­crip­tion de Sou­langes lors des pro­chaines élec­tions fé­dé­rales.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.