Re­mer­cie­ments aux in­ter­ve­nants

Se­maine des EHDAA

L'Etoile - - NOUVELLES RÉGIONALES - (M.D.)

La Se­maine des Ehdaa(élèves han­di­ca­pés ou en dif­fi­cul­té d’adap­ta­tion ou d’ap­pren­tis­sage) sou­ligne, dans les écoles de la Com­mis­sion scolaire des Trois-lacs (CSTL), l’ac­cep­ta­tion des dif­fé­rences entre les élèves, les dé­fis que cer­tains ont à sur­mon­ter au quo­ti­dien, l’im­por­tance de tous pour une in­té­gra­tion har­mo­nieuse et, sur­tout, l’ex­cellent tra­vail des en­sei­gnants et du per­son­nel de sou­tien au­près de la clien­tèle plus dif­fi­cile. La Se­maine des EHDAA se dé­rou­le­ra du 30 avril au 4 mai.

Nan­cy Boone en est à sa hui­tième an­née au Co­mi­té con­sul­ta­tif pour les ser­vices aux élèves han­di­ca­pés ou ayant un dé­fi­cit d’at­ten­tion ou un trouble d’ap­pren­tis­sage. Ce co­mi­té con­sul­ta­tif re­groupe de six à huit pa­rents ayant un ou des en­fants aux prises avec un han­di­cap ou des dif­fi­cul­tés d’adap­ta­tion ou d’ap­pren­tis­sage, au sein d’une équipe qui com­prend des re­pré­sen­tants des di­rec­tions d’écoles (pri­maires et se­con­daires), des tech­ni­ciens en édu­ca­tion spé­cia­li­sée, des psy­choé­du­ca­teurs, des or­tho­pé­da­gogues, du per­son­nel syn­di­qué et du­per­son­nel de sou­tien.

À cha­cune de ses an­nées d’en­ga­ge­ment, Nan­cy Boone a fait de sur­pre­nantes dé­cou­vertes en ma­tière de ser­vices et d’aide ap­por­tée aux EHDAA. Cette an­née, c’est tou­te­fois la qua­li­té des échanges et le res­pect de l’autre qui l’ont par­ti­cu­liè­re­ment mar­quée. Le Co­mi­té oeuvre d’ailleurs à amé­lio­rer la col­la­bo­ra­tion entre l’école et les pa­rents.

« J’ai sen­ti au cours de nos ren­contres que nos échanges étaient fruc­tueux, riches en idées, et que les pa­rents avaient pris la place qui leur re­ve­nait de droit », in­dique Nan­cy Boone de la CSTL. Et de pour­suivre : « En ces temps où nous vi­vons beau­coup d’in­cer­ti­tude et de tu­multe dans le monde de l’édu­ca­tion, je trouve qu’il est im­por­tant que les pa­rents soient in­for­més, et for­més à mieux par­ti­ci­per à l’épa­nouis­se­ment de leur en­fant à l’école. Et ce­la est de plus pri­mor­dial pour les EHDAA à cause des dé­fis sup­plé­men­taires qu’ils ont à sur­mon­ter. Ces jeunes ne sont pas un far­deau pour notre so­cié­té, mais une oc­ca­sion de mieux faire les choses et dif­fé­rem­ment. Grâce à eux, nous pou­vons avoir une édu­ca­tion en mou­ve­ment, à l’af­fût des ap­proches pour amé­lio­rer les mé­thodes d’ap­pren­tis­sage. En fin de compte, tous en bé­né­fi­cient, élèves et en­sei­gnants. »

MER­CI D’AI­DER NOS JEUNES, DE CROIRE EN EUX ET EN LEUR PO­TEN­TIEL, DE LEUR FAIRE COM­PRENDRE QU’ILS PEUVENT ÉVO­LUER EUX AUS­SI ET PRENDRE LEUR PLACE DANS NOTRE SO­CIÉ­TÉ.

– NAN­CY BOONE

Pas­ser à l’ac­tion

C’est pour­quoi elle in­vite les pa­rents à s’im­pli­quer dans la vie scolaire de leur jeune, à s’en­ga­ger dans les dif­fé­rents co­mi­tés (conseil d’éta­blis­se­ment, co­mi­té de pa­rents ou co­mi­té au sein du­quel elle oeuvre) pour amé­lio­rer les ser­vices of­ferts.

Cette Se­maine des EHDAA est l’oc­ca­sion de dé­mon­trer à tous les in­ter­ve­nants que leur tra­vail est ap­pré­cié, que leur pré­sence et leurs in­ter­ven­tions font une dif­fé­rence dans le che­mi­ne­ment des en­fants.

« Je pro­fite de cette tri­bune qui m’est of­ferte pour à mon tour dire mer­ci à tous ces gens qui tra­vaillent à la CSTL, qui ont une in­fluence po­si­tive au­près des EHDAA, qui ont à coeur la réus­site de ces jeunes, de lan­cer Nan­cy Boone. Votre tra­vail est re­mar­qué et gran­de­ment ap­pré­cié. Mer­ci d’ai­der nos jeunes, de croire en eux et en leur po­ten­tiel, de leur faire com­prendre qu’ils peuvent évo­luer eux aus­si et prendre leur place dans notre so­cié­té. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.