Les cas­se­roles tou­jours po­pu­laires

Ma­ni­fes­ta­tion contre la loi 78

L'Etoile - - ACTUALITÉ - SIMON RI­CHARD

Les ma­ni­fes­ta­tions au son de cas­se­roles se sont pour­sui­vies tout au long de la fin de se­maine un­peu par­tout dans Vau­dreuil-Sou­langes. ÀVau­dreuil-Do­rion, elles se tiennent de­puis le 25 mai.

Vau­dreuil-Do­rion, les ma­ni­fes­ta­tions de la fin de se­maine ont ras­sem­blé de 100 à 150 ma­ni­fes­tants. En dé­but de se­maine, le mauvais temps a tou­te­fois frei­né les ar­deurs des ma­ni­fes­tants.

Les ma­ni­fes­ta­tions conti­nuent de se dé­rou­ler dans le calme, à l’ex­cep­tion de deux cas.

Deux ar­res­ta­tions

Ven­dre­di der­nier, des ma­ni­fes­tants à Vau­dreuil-Do­rion sont re­tour­nés en face de l’église de Saint-Mi­chel après une heure de marche dans les rues de la ville. Au terme de la ma­ni­fes­ta­tion, les po­li­ciers ont or­don­né aux mar­cheurs de la li­bé­rer la voie pu­blique afin que les au­to­mo­bi­listes puissent y cir­cu­ler. Un ma­ni­fes­tant a pous­sé un po­li­cier qui lui or­don­nait de cir­cu­ler. Il a été ar­rê­té pour voies de fait sur un po­li­cier, pour en­trave et pour avoir trou­blé la paix. Il a été li­bé­ré sous condi­tions.

Au même mo­ment, une femme a égale- ment été ar­rê­tée pour en­trave au tra­vail des po­li­ciers, pour voies de fait sur un po­li­cier, pour avoir trou­blé la paix et pour pos­ses­sion de stu­pé­fiants alors qu’elle n’ob­tem­pé­rait pas aux ordres des po­li­ciers. Elle a éga­le­ment été li­bé­rée sous condi­tions.

PHO­TO DA­NIEL CUILLE­RIER

Les ma­ni­fes­ta­tions au son de cas­se­roles se dé­roulent de ma­nière pa­ci­fique dans Vau­dreuilSou­langes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.