Rap­port d’au­top­sie des car­casses re­trou­vées à Saint-té­les­phore

Pneu­mo­nie, frac­tures du crâne et pos­si­bi­li­té de sal­mo­nelles

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Un­cas iso­lé?

tère. Le mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec (MTQ), qui sert le ter­ri­toire, a confir­mé que la re­quête d’équar­ris­sage du 29 mars men­tion­nait six veaux et que, lors de la cueillette le 30 mars, il n’en res­tait que cinq. Pour­quoi faire dis­pa­raître un ani­mal mort en bor­dure de la route? Était-il po­ten­tiel­le­ment conta­gieux? Au­rait-il per­mis d’iden­ti­fier le cou­pable?

Il ne s’agi­rait pas d’un cas iso­lé, se­lon les sta­tis­tiques du MTQ concer­nant l’équar­ris­sage de la MRC de Vau­dreuil-Sou­langes. En 2009, sur les 537 ani­maux cueillis, on comp­tait deux dindes. En 2010, sur 208 ani­maux, on trou­vait un veau (les don­nées sont par­tielles cette an­née-là, se­lon le MTQ). En 2011, sur 487 car­casses, un mou­ton et quatre veaux ont été trou­vés à Saint-Clet, à Sainte-Jus­tine-de-New­ton et à Rigaud. En­fin, de jan­vier à la fin avril 2012, sur 83 bêtes, on comp­tait trois dindes et les cinq veaux de Saint-Té­les­phore.

Par ailleurs, les Heb­dos du Su­roît ont re­çu par cour­riel ano­nyme une pho­to mon­trant des car­casses de veaux et de porc sur un sen­tier re­liant Saint-Po­ly­carpe et Sain­teMarthe. Y a-t-il un pro­blème d’équar­ris­sage chez les pro­duc­teurs de la ré­gion?

Un­pro­blème ré­cur­rent

La ques­tion a été po­sée à la Fé­dé­ra­tion de l’Union des pro­duc­teurs agri­coles de Saint-Jean-Val­ley­field. Il sem­ble­rait que non, se­lon Chan­tal Le­gault, conseillère aux com­mu­ni­ca­tions et à la com­mer­cia­li­sa­tion : « En as­sem­blée, les pro­duc­teurs ne rap­portent rien de par­ti­cu­lier à ce su­jet. Par contre, c’est un pro­blème ré­cur­rent de­puis 10 ans. La ré­gion est des­ser­vie par trois com­pa­gnies d’équar­ris­sage, qui se sont di­vi­sé le ter­ri­toire en trois et de fa­çon ex­clu­sive. Ain­si, si l’en­tre­prise est trop chère ou trop oc­cu­pée, les pro­duc­teurs ne peuvent faire af­faire avec une autre com­pa­gnie. Ça peut être par­fois pro­blé­ma­tique. » La Fé­dé­ra­tion as­sure tou­te­fois que ses membres res­pectent la ré­gle­men­ta­tion en vi­gueur.

Sou­li­gnons que, pour dis­po­ser d’un veau dans la ré­gion, il en coûte 17,25 $, taxes in­cluses, se­lon une en­tre­prise de Gren­ville.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.