Cours d’his­toire et spa­ghet­ti

Par­ti qué­bé­cois de Vau­dreuil

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (S.R.)

Kim Co­meau, can­di­dat du Par­ti qué­bé­cois dans Vau­dreuil, a eu droit à un ac­cueil cha­leu­reux par ses par­ti­sans, qui scan­daient son nom. Le jeune can­di­dat a ex­pli­qué d’où lui ve­nait son in­té­rêt à s’en­ga­ger en politique. « On ne fait pas de la politique en dé­non­çant ce que les autres par­tis font de mal, mais plu­tôt en met­tant de l’avant des chan­ge­ments, de la ré­adap­ta­tion pour ré­pondre aux de­mandes de la po­pu­la­tion », a-t-il in­di­qué.

Il en aus­si pro­fi­té pour dé­non­cer le phé­no­mène des prête-noms, es­ti­mant juste et équi­table une contri­bu­tion de 100 $ par per­sonne. Se­lon lui, cette me­sure ren­drait

En­vi­ron 65 per­sonnes se sont ré­cem­ment réunies dans le cha­let du Parc-Bel-Air pour le sou­per spa­ghet­ti du Par­ti qué­bé­cois de Vau­dreuil.

la tâche plus com­plexe pour les en­tre­prises qui uti­lisent des prête-noms afin de fi­nan­cer les par­tis po­li­tiques.

Par la suite, le pro­fes­seur d’his­toire Gilles La­porte a don­né une pré­sen­ta­tion his­to­rique sur la ré­volte des pa­triotes de 1837-1838, la sou­ve­rai­ne­té et le Par­ti qué­bé­cois. Ar­bo­rant sa cein­ture flé­chée, il a prié les convives de re­ti­rer des le­çons des pa­triotes.

L’his­to­rien a aus­si trai­té de la ra­cine iden­ti­taire, de la Ré­vo­lu­tion tran­quille, du ré­fé­ren­dum et du sys­tème de santé et d’édu­ca­tion, en plus de par­ler de nom­breux po­li­ti­ciens et de don­ner son point de vue sur le mou­ve­ment de grève étu­diante.

PHOTOTHÈQUE

L’équipe de co­mé­diens qui don­ne­ra vie à la pièce in­édite Kids.

PHOTOTHÈQUE

Une soixan­taine de per­sonnes ont par­ti­ci­pé au plus ré­cent sou­per spa­ghet­ti du Par­ti qué­bé­cois dans la cir­cons­crip­tion de Vau­dreuil.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.