Mer­ci à l’hô­pi­tal vé­té­ri­naire de Saint-la­zare!

L'Etoile - - ACTUALITÉ - Jen­ni­fer Pa­gé, Sainte-marthe

Mon chat est tom­bé ma­lade de fa­çon sou­daine et a été trans­por­té d’ur­gence à l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire de Saint-La­zare. Son état se dé­té­rio­rait ra­pi­de­ment. Il avait be­soin de tests spé­cia­li­sés. J’ai appelé l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire d’Hud­son, qui avait l’équi­pe­ment et le per­son­nel pour les faire. On m’a dit qu’on fe­rait ces tests à la condi­tion que je trans­fère mon chat et son dos­sier dans cette cli­nique.

Le fait qu’il était mou­rant n’a rien chan­gé à la ré­ponse de la cli­nique. J’ai donc dû trans­por­ter mon chat au Centre vé­té­ri­naire DMV par une jour­née de ca­ni­cule, en plein tra­fic, le met­tant en­core plus à risque. Sa tem­pé­ra­ture cor­po­relle était haute.

Au Centre vé­té­ri­naire DMV, on s’est em­pres­sé d’ob­te­nir des résultats. J’ai en­suite trans­por­té mon chat à l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire de Saint-La­zare, qui l’a sau­vé. C’est grâce à l’Hô­pi­tal de Saint-La­zare et au Centre vé­té­ri­naire DMV si mon chat est en vie au­jourd’hui.

Je re­mets en doute l’éthique et les prin­cipes de dé­on­to­lo­gie de l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire d’Hud­son. Est-ce que l’ar­gent est sa seule mo­ti­va­tion? Où est la mo­ti­va­tion de sau­ver un ani­mal? Mer­ci à l’Hô­pi­tal vé­té­ri­naire de Saint-La­zare et au Centre vé­té­ri­naire DMV.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.