Mar­tin Legault cri­tique l’adop­tion de la loi C-38

Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (S.R.)

« La loi C-38 est une loi fé­dé­rale lourde de consé­quences qui est pas­sée in­aper­çue dans les débats pu­blics », sou­tient Mar­tin Legault, can­di­dat de la Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec (CAQ) dans la cir­cons­crip­tion de Vau­dreuil.

Mar­tin Legault se dit dé­çu que le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral conser­va­teur ait adop­té, par l’en­tre­mise de la loi C-38, de nou­velles me­sures cen­tra­li­sa­trices : « La loi C-38 per­met au gou­ver­ne­ment fé­dé­ral d’avoir le contrôle de l’ex­ploi­ta­tion des res­sources na­tu­relles sur le ter­ri­toire ca­na­dien. L’éven­tuelle construction d’un oléo­duc le long de la ri­vière des Ou­taouais pour­rait af­fec­ter des ci­toyens, plus par­ti­cu­liè­re­ment à Hud­son et à Vau­dreuil-Do­rion, mais aus­si ailleurs dans la cir­cons­crip­tion. Le Bu­reau d’au­diences pu­bliques sur l’en­vi­ron­ne­ment n’est plus d’au­cun re­cours face aux pro­jets fé­dé­raux de­puis l’adop­tion de la loi C-38. »

De plus, le can­di­dat s’in­quiète des dis­po­si­tions en­tou­rant le man­dat du vé­ri­fi­ca­teur gé­né­ral du Qué­bec, plus res­treint de­puis l’adop­tion de cette loi. Rap­pe­lons que la CAQ pro­pose d’élar­gir le man­dat du vé­ri­fi­ca­teur gé­né­ral aux so­cié­tés d’État et aux uni­ver­si­tés.

De plus, elle tient à re­né­go­cier avec le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral le contrôle de l’éva­lua­tion en­vi­ron­ne­men­tale, en plus de vou­loir dé­cré­ter un mo­ra­toire for­mel vi­sant l’ex­plo­ra­tion des gaz de schiste. Dans un même ordre d’idées, elle en­tend ré­vi­ser la po­li­tique na­tio­nale de l’eau afin d’as­su­rer des re­de­vances « justes et équi­tables » pour l’ex­ploi­ta­tion de cette ri­chesse naturelle

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.