Des prio­ri­tés dif­fé­rentes

La Coa­li­tion Avenir Qué­bec dans la ré­gion

L'Etoile - - ACTUALITÉ -

Lors du pas­sage de Fran­çois Le­gault dans la ré­gion la se­maine der­nière, des can­di­dats du par­ti en ont pro­fi­té pour dis­cu­ter d’en­jeux im­por­tants dans leur cir­cons­crip­tion res­pec­tive.

Pao­la L. Ha­wa, can­di­date dans la cir­cons­crip­tion de Jacques-Car­tier, veut prio­ri­ser le pro­jet du train de l’ouest, car ce der­nier au­ra d’im­por­tantes ré­per­cus­sions sur les ci­toyens de sa cir­cons­crip­tion, mais aus­si pour les Vau­dreuilSou­lan­geois. De plus, elle dé­sire se pen­cher sur les ques­tions en­vi­ron­ne­men­tales, comme la conser­va­tion du boi­sé An­gell et du boi­sé de l’Anse-à-l’Orme.

Aus­si, la can­di­date es­time né­ces­saire d’of­frir plus de ser­vices en san­té aux per­sonnes âgées, étant don­né que cette cir­cons­crip­tion af­fiche une pro­por­tion éle­vée d’aî­nés.

De son cô­té, Ma­rio Ga­gnier, can­di­dat dans Sou­langes, veut se concen­trer sur le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique. Se­lon lui, cer­tains dos­siers ne se rendent pas jus­qu’à Qué­bec et freinent le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de Sou­langes. Il es­time donc né­ces­saire de conclure des en­tentes entre les ac­teurs éco­no­miques, la MRC, le CLD de Vau­dreuil-Sou­langes et le mi­lieu agri­cole afin de va­lo­ri­ser les res­sources du ter­ri­toire.

« Il faut trou­ver comment on peut ex­ploi­ter nos ri­chesses avec une vi­sion à long terme, plu­tôt que de se bar­ri­ca­der der­rière la Com­mis­sion de pro­tec­tion du ter­ri­toire agri­cole du Qué­bec, non à l’écoute, et au Plan mé­tro­po­li­tain d’amé­na­ge­ment et de dé­ve­lop­pe­ment fer­mé », a-t-il dé­cla­ré.

En outre, le can­di­dat dé­sire ac­cé­lé­rer la mo­der­ni­sa­tion des écoles de sa cir­cons­crip­tion, qu’il juge désuètes.

Quant à lui, Martin Le­gault, can­di­dat dans Vau­dreuil, veut amé­lio­rer les ser­vices en san­té dans la ré­gion. Se­lon lui, la si­tua­tion so­cio­dé­mo­gra­phique ac­tuelle prouve la né­ces­si­té d’une cli­nique mé­di­cale ou­verte sept jours par se­maine. « Si un en­fant se blesse dans un aré­na et ne né­ces­site pas d’in­ter­ven­tion chi­rur­gi­cale longue et sé­vère mais une in­ter­ven­tion d’ur­gence, que fait-on ? » a-t-il lan­cé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.