Des guêpes peu agres­sives dans les parcs

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (S.R.)

l’ins­tar de plu­sieurs villes au Qué­bec, la Ville de Saint-La­zare a consta­té la pré­sence de guêpes fouis­seuses (aus­si ap­pe­lées guêpes de sable). Elles ont été aper­çues prin­ci­pa­le­ment dans l’aire de jeu du quar­tier Val­lée-Cha­line. La Ville sur­veille la si­tua­tion de près, mais il n’y a pas lieu de s’in­quié­ter.

Ces in­sectes so­li­taires ne fa­briquent pas de nid, mais pondent leurs oeufs dans le sable ou dans les sols sa­blon­neux et secs. Les car­rés de sable des aires de jeu sont sou­vent des lieux de pré­di­lec­tion pour ces guêpes.

Contrai­re­ment à d’autres es­pèces de guêpes, les guêpes fouis­seuses sont très peu agres­sives. Les re­cherches ef­fec­tuées par les spé­cia­listes de la Ville de Mon­tréal dé­montrent qu’une pi­qûre n’est pas im­pos­sible, mais que les chances sont très minces, car ces in­sectes évitent l’hu­main.

Les guêpes fouis­seuses sont bé­né­fiques pour l’éco­sys­tème. Elles fa­vo­risent la pol­li­ni­sa­tion des fleurs et aident l’homme à se dé­bar­ras­ser des in­sectes nui­sibles, dont les mouches. Il est conseillé de to­lé­rer leur pré­sence dans les en­droits qui ne posent pas pro­blème.

La Ville de Saint-La­zare sur­veille les aires de jeu et pro­cède à leur râ­te­lage lorsque né­ces­saire. Pour ob­te­nir de plus amples ren­sei­gne­ments, veuillez com­mu­ni­quer avec Pierre Car­di­nal, sur­in­ten­dant ad­joint, au 450 424-8000, poste 265.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.