Une fin de sai­son hâtive

Lieu his­to­rique na­tio­nal de Co­teau-du-lac

L'Etoile - - ACTUALITÉ - SI­MON RI­CHARD

SJa­mie Ni­cholls, dé­pu­té de Vau­dreuil-Sou­langes, es­time que les com­pres­sions du der­nier bud­get du gou­ver­ne­ment conser­va­teur à Parcs Ca­na­da mettent en pé­ril le tou­risme dans la ré­gion.

elon lui, ces coupes af­fectent le Lieu his­to­rique na­tio­nal de Co­teau­du-Lac, qui a fer­mé ses portes la fin de se­maine der­nière. Ce site avait l’ha­bi­tude de fer­mer à la mi-oc­tobre, soit la fin de se­maine de l’Ac­tion de grâce. Il ver­ra aus­si ses heures d’ou­ver­ture écour­tées la sai­son pro­chaine.

« Avec ces com­pres­sions sau­vages à Parcs Ca­na­da, c’est un peu comme si Ste­phen Har­per dé­ci­dait à quel mo­ment la sai­son tou­ris­tique es­ti­vale pre­nait fin », dé­plore Ja­mie Ni­cholls.

Se­lon le dé­pu­té néo-dé­mo­crate, cette dé­ci­sion ré­dui­ra l’offre tou­ris­tique ré­gio­nale et pri­ve­ra les ci­toyens et les vi­si­teurs d’un lieu fort ap­pré­cié. De plus, Ja­mie Ni­cholls craint que ces com­pres­sions aient des ré­per­cus­sions sur l’éco­no­mie de la ré­gion.

De son cô­té, le Nou­veau Par­ti dé­mo­cra­tique (NPD) croit que ces coupes pri­ve­ront de nom­breux en­fants de vi­si­ter ce genre de lieux, eux qui avaient l’ha­bi­tude de les fré­quen­ter avec leur école. « C’est dom­mage, car ces lieux se­ront fer­més pen­dant la pé­riode sco­laire », dé­nonce Da­vid Pa­try, at­ta­ché de presse du NPD.

Ces com­pres­sions af­fec­te­ront 324 postes à Parcs Ca­na­da dans l’en­semble du Qué­bec, dont 52 à Mon­tréal et 64 à Qué­bec. Elles ne se tra­dui­ront pas toutes en perte d’em­plois, car de nom­breux em­ployés ver­ront leurs heures de tra­vail ré­duites.

PHOTOTHÈQUE

Le Lieu his­to­rique na­tio­nal de Co­teau-duLac a fer­mé plus tôt cette an­née à cause des ré­centes coupes à Parcs Ca­na­da.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.