Une pé­ti­tion pour de l’eau po­table

L'Etoile - - ACTUALITÉ - SI­MON RI­CHARD

Di­manche, une tren­taine de ré­si­dents se sont ras­sem­blés de­vant l’hô­tel de ville des Cèdres pour ma­ni­fes­ter leur mé­con­ten­te­ment à l’égard de la si­tua­tion de l’eau dans la mu­ni­ci­pa­li­té. En une heure, ils ont re­cueilli près de 150 si­gna­tures ap­puyant une pé­ti­tion à ce su­jet.

Les ci­toyens des Cèdres sont sou­mis à un avis d’ébul­li­tion de­puis le 4 juin. Ce ras­sem­ble­ment vi­sait à de­man­der plus de ren­sei­gne­ments à la Mu­ni­ci­pa­li­té quant aux mo­tifs jus­ti­fiant cet avis.

« En ef­fec­tuant du porte-à-porte pour faire si­gner la pé­ti­tion, j’ai réa­li­sé que bon nombre de ci­toyens n’étaient pas au cou­rant des rai­sons der­rière cet avis d’ébul­li­tion », in­dique Ghys­lain L’Heu­reux, l’ins­ti­ga­teur de la pé­ti­tion et du ras­sem­ble­ment.

Le ras­sem­ble­ment vi­sait à exer­cer des pres­sions sur les res­pon­sables pour faire avan­cer ce dos­sier. « Nous n’ac­cu­sons pas la mai­rie. S’ils (les élus) font ce qu’ils peuvent, il nous fe­ra plai­sir d’adres­ser cette pé­ti­tion

au mi­nis­tère », ajoute Ghys­lain L’Heu­reux.

Ré­pon­se­de­laMu­ni­ci­pa­li­té

De son cô­té, la mai­resse Gé­ral­dine T. Ques­nel sou­tient ne pas avoir été in­for­mée de ce ras­sem­ble­ment. « Lors de ces ma­ni­fes­ta­tions, les ci­toyens veulent ren­con­trer le maire, mais je n’ai même pas été avi­sée, af­firme-t-elle. Les ci­toyens n’ont pas be­soin de ma­ni­fes­ter pour me ren­con­trer : je passe mon temps à l’hô­tel de ville et je ré­ponds à mes ap­pels et cour­riels dans un dé­lai de 24 heures. » De plus, la mai­resse af­firme avoir in­for­mé de son mieux les ci­toyens sur la si­tua­tion. À cet ef­fet, un mot a été pu­blié dans la der­nière édi­tion du Ja­seur, la pu­bli­ca­tion mu­ni­ci­pale, et une vi­déo a été mise en ligne sur le site web de la Mu­ni­ci­pa­li­té. La mai­resse af­firme aus­si avoir dis­tri­bué des avis à des ré­si­dents pour les in­for­mer de la si­tua­tion, en plus d’avoir ré­pon­du à plu­sieurs cour­riels en fran­çais et en an­glais.

« Je mets tous les ef­forts pour in­for­mer les ci­toyens », af­firme celle qui a fait du por­teà-porte à cet ef­fet. Et d’ajou­ter : « L’on passe des pa­piers aux mai­sons et l’on émet des avis de san­té pu­blique. »

Un­dos­sie­ren­pro­gres­sion

La mai­resse af­firme que le dos­sier pro- gresse de­puis l’en­trée en vi­gueur de l’avis d’ébul­li­tion et que plu­sieurs étapes ont été fran­chies. D’ailleurs, le 5 sep­tembre, l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale a re­çu les de­mandes du mi­nis­tère du Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’En­vi­ron­ne­ment et des Parcs quant aux mo­di­fi­ca­tions à ap­por­ter au réseau de dis­tri­bu­tion afin de faire le­ver cet avis.

« Je vous as­sure que tous les ef­forts sont faits pour ré­gler le pro­blème, qui, je l’es­père, se ré­sou­dra le plus tôt pos­sible », in­siste Gé­ral­dine T. Ques­nel. La Mu­ni­ci­pa­li­té es­père que la si­tua­tion se rè­gle­ra en oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.