« Dans l’in­té­rêt de la sé­cu­ri­té pu­blique »

Re­gistre des armes d’épaule

L'Etoile - - ACTUALITÉ - SI­MON RI­CHARD

Mar­di, le juge Marc-André Blan­chard de la Cour su­pé­rieure s’est ren­du aux ar­gu­ments de Qué­bec, qui ré­cla­mait une in­jonc­tion per­ma­nente pour créer son propre re­gistre. Pour le Nou­veau Par­ti dé­mo­cra­tique (NPD), cette dé­ci­sion prouve que le gou­ver­ne­ment de Ste­phen Har­per a failli à son de­voir d’as­su­rer la sé­cu­ri­té pu­blique, en plus d’igno­rer les re­com­man­da­tions du NPD, qui, de­puis plu­sieurs mois, presse les conser­va­teurs de per­mettre au Qué­bec de pro­té­ger ces don­nées.

Se­lon le dé­pu­té de Vau­dreuil-Sou­langes, la dé­ci­sion de la Cour su­pé­rieure va dans l’in­té­rêt de la sé­cu­ri­té pu­blique. « Les conser­va­teurs conçoivent mal cer­taines lois, sou­tient-il. S’ils écou­taient l’op­po­si­tion, nous n’au­rions pas les pro­blèmes que nous connais­sons pré­sen­te­ment. Ils peuvent man­quer de res­pect au Par­le­ment, mais pas aux tri­bu­naux. »

Ja­mie Ni­cholls, dé­pu­té de Vau­dreuil-Sou­langes, sa­lue la dé­ci­sion de la Cour su­pé­rieure d’em­pê­cher la des­truc­tion des don­nées du re­gistre des armes d’épaule dé­cré­tée par le gou­ver­ne­ment fédéral.

Ja­mie Ni­cholls rap­pelle qu’au mo­ment d’adop­ter cette loi, son par­ti a mis en garde le gou­ver­ne­ment conser­va­teur contre les failles du pro­jet de loi. Il dé­plore no­tam­ment qu’Ot­ta­wa ait vou­lu dé­truire les don­nées de ce re­gistre alors que Qué­bec vou­lait créer un re­gistre pa­ral­lèle.

Le dé­pu­té re­con­naît tou­te­fois que ce re­gistre n’est pas par­fait, mais dé­plore que le gou­ver­ne­ment ait re­fu­sé de par­ta­ger ces don­nées pour des rai­sons pu­re­ment idéo­lo­giques. Se­lon lui, ce re­gistre est un ou­til par­mi plu­sieurs autres pour com­battre la vio­lence. Il rap­pelle d’ailleurs que les po­li­ciers consultent ce re­gistre lors­qu’ils sont ap­pe­lés à in­ter­ve­nir dans di­verses si­tua­tions.

« Nous es­pé­rons que le gou­ver­ne­ment conser­va­teur res­pec­te­ra cette dé­ci­sion des tri­bu­naux plu­tôt que d’al­ler en ap­pel, ajoute Ja­mie Ni­cholls. À l’avenir, nous es­pé­rons qu’il écou­te­ra nos pro­po­si­tions plu­tôt que de nous dé­mo­ni­ser. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.