Des op­tions pour les re­trai­tés

L'Etoile - - SORTIES WEEK-END - Source : EN

Mar­gue­rite et Ber­nard Ju­neau ont éco­no­mi­sé pen­dant près de 40 ans pour avoir une vie confor­table à la re­traite. Même s’ils ne re­ce­vaient pas une pen­sion mi­ro­bo­lante, ils ont vé­cu de fa­çon res­pon­sable, ce qui leur a per­mis d’éco­no­mi­ser suf­fi­sam­ment pour ache­ter une belle pro­prié­té.

Lorsque Ber­nard est dé­cé­dé il y deux ans, Mar­gue­rite s’est retrouvée seule pour en­tre­te­nir la pro­prié­té. Lorsque les coûts d’en­tre­tien de la pro­prié­té ont aug­men­té en flèche, elle en­vi­sa­gea de la vendre.

« Je ne vou­lais pas vrai­ment vendre : nous avons pas­sé tel­le­ment de belles an­nées ici. De plus, j’étais in­quiète de la baisse du mar­ché im­mo­bi­lier, mais je ne voyais pas d’autre so­lu­tion, af­firme Mar­gue­rite. Les fac­tures s’ac­cu­mu­laient, et, comme j’ai un re­ve­nu fixe, mes li­qui­di­tés étaient res­treintes. Je de­vais donc soit vendre la pro­prié­té et louer quelque chose, soit trou­ver une source de re­ve­nus sup­plé­men­taire pour les dé­penses men­suelles. »

Des so­lu­tions

Mar­gue­rite a consul­té son conseiller fi­nan­cier, qui lui a par­lé du programme de re­ve­nu ré­si­den­tiel CHIP. Grâce à ce programme, les pro­prié­taires âgés de 55 et plus peuvent ob­te­nir un prêt qui leur per­met de conver­tir jus­qu’à la moi­tié de la va­leur nette de leur pro­prié­té en ar­gent non im­po­sable, sans au­cune en­quête de cré­dit. Le prêt re­pré­sente plu­tôt une re­dis­tri­bu­tion des ac­tifs, et le ca­pi­tal de­vient une li­qui­di­té.

« En pro­fi­tant du ca­pi­tal que j’ai ac­cu­mu­lé au fil des an­nées, je suis main­te­nant en me­sure de payer mes fac­tures et je n’ai plus à me sou­cier de vendre ma mai­son à un prix qui est au­des­sous de sa va­leur, ajoute Mar­gue­rite. J’ai main­te­nant un coussin grâce au­quel ma vie est beau­coup plus confor­table. »

Les pro­prié­taires qui par­ti­cipent au programme CHIP n’ont au­cun in­té­rêt à payer et au­cun paie­ment à faire tant et aus­si long­temps qu’ils sont pro­prié­taires de leur ré­si­dence et qu’ils y ha­bitent. De plus, ils sont as­su­rés de ne ja­mais de­voir rem­bour­ser plus que la juste va­leur du mar­ché pour leur pro­prié­té au mo­ment de la vendre.

Pour en sa­voir da­van­tage sur le programme CHIP, vi­si­tez le site Web au www.chip.ca ou en­core con­sul­tez votre conseiller fi­nan­cier ou votre cour­tier en prêts hy­po­thé­caires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.