Ne soyez pas ti­mide, po­sez des ques­tions à l’ins­pec­teur!

L'Etoile - - NOUVELLES RÉGIONALES - Source : EN

Q: Qu’est-ce qu’une ins­pec­tion ther­mo­gra­phique à l’in­fra­rouge et quels en sont les avan­tages?

R : Une ins­pec­tion ther­mo­gra­phique à l’in­fra­rouge est un pro­cé­dé ef­fi­cace, non des­truc­tif et non en­va­his­sant qui per­met d’éva­luer la con­di­tion d’un bâ­ti­ment et d’en diag­nos­ti­quer les pro­blèmes. Cette ins­pec­tion ré­vèle im­mé­dia­te­ment les fuites d’eau de la plom­be­rie et de l’en­ve­loppe du bâ­ti­ment, les dom­mages cau­sés par l’eau aux ma­té­riaux à la suite d’un feu ou d’une inon­da­tion, les in­ef­fi­ca­ci­tés éner­gé­tiques et, en­fin, les pro­blèmes élec­triques.

Q : J’en­vi­sage de faire des ré­pa­ra­tions et des ré­no­va­tions. Com­bien ce genre de tra­vail peut-il coû­ter?

R : Si vous pla­ni­fiez des ré­pa­ra­tions ou des ré­no­va­tions, il est pré­fé­rable d’ob­te­nir au moins trois sou­mis­sions de pro­fes­sion­nels qua­li­fiés. As­su­rez-vous de tra­vailler avec des en­tre­pre­neurs qui uti­lisent des ma­té­riaux de qua­li­té sem­blable. De plus, vé­ri­fiez l’ex­pé­rience, les ré­fé­rences, l’ho­raire et la couverture d’as­su­rance de l’en­tre­pre­neur.

Q : Quelle est la cause de la mau­vaise qua­li­té de l’air in­té­rieur?

R : Les pol­luants in­té­rieurs qui li­bèrent des gaz ou des par­ti­cules dans l’air sont les prin­ci­paux res­pon­sables des pro­blèmes de qua­li­té de l’air in­té­rieur des mai­sons. Les tem­pé­ra­tures et l’hu­mi­di­té éle­vées peuvent éga­le­ment ac­croître les concen­tra­tions de cer­tains pol­luants.

Les pol­luants in­té­rieurs com­prennent des ir­ri­tants lé­gers, comme la pous­sière et les pel­li­cules ani­males, ain­si que des ir­ri­tants plus sé­rieux, comme les moi­sis­sures et les va­peurs chi­miques émises par les ma­té­riaux du bâ­ti­ment et de l’ameu­ble­ment. Une ven­ti­la­tion in­adé­quate peut éga­le­ment aug­men­ter le nombre de pol­luants in­té­rieurs. En ef­fet, si la mai­son n’est pas bien ven­ti­lée, l’air ex­té­rieur ne pour­ra pas y cir­cu­ler suf­fi­sam­ment pour di­luer les émis­sions des pol­luants et les ex­pul­ser à l’ex­té­rieur. Les sub­stances qui conta­minent l’air peuvent af­fec­ter la san­té, et c’est pour­quoi il est es­sen­tiel de faire les ré­pa­ra­tions né­ces­saires afin d’amé­lio­rer la qua­li­té de l’air in­té­rieur dans une ré­si­dence.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.