L’en­tre­tien de vos pin­ceaux

L'Etoile - - LES ENDROITS RECOMMANDÉS - S.L.)

Il ar­rive qu’un pin­ceau, même soi­gneu­se­ment net­toyé après usage, se dur­cisse et soit im­propre à une uti­li­sa­tion im­mé­diate. Il existe dif­fé­rentes so­lu­tions à en­vi­sa­ger avant de le je­ter.

Dé­bu­tez par le pro­cé­dé le plus simple et le plus éco­lo­gique : faites trem­per les soies du­rant quelques mi­nutes dans du vi­naigre chaud, rin­cez et laissez sé­cher. Le vi­naigre re­donne gé­né­ra­le­ment de la sou­plesse aux soies. Si le type de fi­ni­tion est à base d’acry­lique, ten­tez l’uti­li­sa­tion d’al­cool, son di­luant lorsque le pro­duit est sec.

Cer­tains pro­duits ven­dus en quin­caille­rie per­mettent la ré­cu­pé­ra­tion des pin­ceaux dur­cis. Il suf­fit gé­né­ra­le­ment de les lais­ser trem­per quelques mi­nutes dans l’un de ces pro­duits.

Pour sau­ver un pin­ceau qui a per­du sa forme, vous pou­vez le mouiller avec un peu de blanc d’oeuf, lui re­don­ner sa forme, le lais­ser sé­cher et ten­ter de l’uti­li­ser plus tard. Le pin­ceau ne doit ja­mais re­po­ser sur ses soies.

Avant chaque uti­li­sa­tion, re­brous­sez la touffe de soies plu­sieurs fois, à la main, pour faire tom­ber les poils qui tiennent mal dans la vi­role. En­suite, si le pin­ceau ou la brosse est uti­li­sé pour un fi­ni à base d’eau, trem­pez quelques mi­nutes les soies dans l’eau. Dans le cas d’une fi­ni­tion à l’huile, trem­pez le pin­ceau dans l’huile de lin. Dans les deux cas, le trempage se­ra sui­vi d’un bon es­so­rage. Bros­sez en­fin une sur­face ru­gueuse avec votre pin­ceau pour que tombent les der­niers poils non fixés à la vi­role.(

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.