De­nise Ber­ge­ron re­çoit l’ap­pui des Pin­cour­tois

Élec­tion mu­ni­ci­pale par­tielle

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (C.C.J.)

Les ré­sul­tats de l’élec­tion de di­manche ont été ren­dus pu­blics lun­di. Bien que l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale n’ait pas of­fi­cia­li­sé l’élec­tion de De­nise Ber­ge­ron, les ré­sul­tats laissent croire à son élec­tion.

Le scru­tin op­po­sait sept can­di­dats au poste de Ma­rie-An­drée G. La­li­ber­té, soit le siège nu­mé­ro deux de Pin­court. La conseillère a an­non­cé sa dé­mis­sion en août der­nier pour des rai­sons per­son­nelles.

L’élec­tion a mo­bi­li­sé 625 ré­si­dents du sec­teur sur une pos­si­bi­li­té de 1801, pour un taux de par­ti­ci­pa­tion de 34,7 %. De­nise Ber­ge­ron a ob­te­nu 306 voix, soit 48,96 % des élec­teurs. Son plus proche op­po­sant, Serge Amyot, a amas­sé 111 voix.

De­nise Ber­ge­ron a fait cam­pagne en sou­te­nant qu’une place au sein du con­seil mu­ni­ci­pal de Pin­court lui per­met­trait de tra­vailler de plus près à des dos­siers qui lui tiennent à coeur, comme la mise sur pied de la po­li­tique de dé­ve­lop­pe­ment so­cial, à la­quelle elle oeu­vrait bé­né­vo­le­ment.

Celle qui a tra­vaillé une par­tie de sa vie au coeur même de la com­mu­nau­té de Pin­court à titre de res­pon­sable du ser­vice de garde de l’école Saint-Pa­trick se dit heu­reuse de la tour­nure des évé­ne­ments. Elle dit avoir tra­vaillé fort et de­voir main­te­nant prendre connais­sance des dos­siers re­la­tifs à son sec­teur. Fai­sant ré­fé­rence aux élec­tions mu­ni­ci­pales gé­né­rales qui au­ront lieu en no­vembre 2013, elle af­firme qu’un an est vite pas­sé. C’est pour­quoi elle compte maxi­mi­ser son temps.

PHOTOTHÈQUE

Le di­rec­teur gé­né­ral du CSSS du Su­roît, Fran­çois Ra­beau, a an­non­cé la se­maine der­nière son re­trait de la vie pro­fes­sion­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.