In­ves­tis­se­ment ma­jeur pour la Ville de Saint-la­zare

Les gou­ver­ne­ments in­jectent des millions dans le trai­te­ment d’eau

L'Etoile - - ACTUALITÉ - MA­RIE-MAXIME COU­SI­NEAU

Le 5 no­vembre, la Ville de Saint-La­zare mar­quait par une pre­mière pel­le­tée de terre le dé­but des tra­vaux de l’usine de trai­te­ment d’eau po­table Sainte-An­gé­lique.

C’est un peu plus de 4,2 M$ que les gou­ver­ne­ments du Qué­bec et du Ca­na­da ac­cordent à la Ville de SaintLa­zare dans le cadre du Programme de la taxe sur l’es­sence et de la contri­bu­tion du Qué­bec 2010-2013. L’an­nonce a été faite en pré­sence du sé­na­teur Jacques De­mers, du dé­pu­té de Beau­har­nois, Guy Le­clair, de la dé­pu­tée de Sou­langes et whip ad­jointe de l’op­po­si­tion of­fi­cielle, Lu­cie Char­le­bois, et du maire de Saint-La­zare, Ro­bert Gri­mau­do.

Ain­si, cette somme se­ra ré­par­tie entre dif­fé­rents pro­jets de la Ville, no­tam­ment dans la cons­truc­tion d’un ré­ser­voir pour l’usine de trai­te­ment d’eau Sain­teAn­gé­lique, dans des ré­seaux d’aque­duc, dans l’amé­na­ge­ment et le rac­cor­de­ment du puits des Sa­blières et dans un sys­tème de fil­tra­tion à l’usine Sadd­le­brook. La Ville in­jecte éga­le­ment un peu plus de 9 M$ dans ses in­fra­struc­tures en eau. Ces in­ves­tis­se­ments contri­bue­ront non seule­ment à la san­té des ré­si­dents de Saint-La­zare, mais éga­le­ment à l’es­sor éco­no­mique de la ré­gion par la créa­tion d’em­plois.

« Je suis ra­vi de consta­ter que la population de Saint-La­zare, qui s’éle­vait à 4000 ci­toyens lorsque j’y de­meu­rais, at­teint au­jourd’hui près de 20 000 ré­si­dents », a dé­cla­ré Jacques De­mers au su­jet de l’ex­pan­sion de la ville. Le sé­na­teur re­pré­sen­tait le mi­nistre des Trans­ports, de l’In­fra­struc­ture et des Col­lec­ti­vi­tés et mi­nistre de l’Agence de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du Ca­na­da pour les ré­gions du Qué­bec, De­nis Le­bel.

Le pro­jet consti­tue­ra une source de re­ve­nus stable et fiable pour la Ville de Saint-La­zare, qui pour­ra ré­in­ves­tir les sommes se­lon les be­soins et les prio­ri­tés en in­fra­struc­tures lo­cales.

Ré­duc­tion des pertes d’eau

Grâce à l’ap­pui du gou­ver­ne­ment, l’usine Sainte-An­gé­lique bé­né­fi­cie­ra d’un ré­ser­voir sou­ter­rain de 1100 m3, qui s’ajou­te­ra à ce­lui de 2350 m3, une aug­men­ta­tion de près de 50 % de la ca­pa­ci­té ac­tuelle.

De plus, un nou­veau sys­tème de fil­tra­tion bio­lo­gique per­met­tra la ré­duc­tion des pertes d’eau de 10 % à 2 % lors du pro­ces­sus de la­vage des filtres.

« L’usine des­sert 15 000 per­sonnes, soit plus de 80 % de la population, qui bé­né­fi­cie­ra di­rec­te­ment de cet in­ves­tis­se­ment », a pré­ci­sé le maire Ro­bert Gri­mau­do. Il a éga­le­ment re­mer­cié cha­leu­reu­se­ment les deux pa­liers de gou­ver­ne­ment de cette gé­né­reuse contri­bu­tion.

Au prin­temps 2013, les usines Sain­teAn­gé­lique et Sadd­le­brook ou­vri­ront leurs portes à tous les ré­si­dents de Saint-La­zare. Ceux-ci pour­ront dé­cou­vrir les ins­tal­la­tions, les nou­velles tech­no­lo­gies et les pro­ces­sus liés au trai­te­ment de l’eau, en plus de consta­ter l’évo­lu­tion des tra­vaux.

L’USINE DES­SERT 15 000 PER­SONNES QUI BÉ­NÉ­FI­CIE­RONT DI­REC­TE­MENT DE CET IN­VES­TIS­SE­MENT.

– RO­BERT GRI­MAU­DO, MAIRE DE SAINT-LA­ZARE

PHO­TO CH­RIS­TO­PHER C. JACQUES

Le dé­pu­té Guy Le­clair, le sé­na­teur Jacques De­mers, le maire Ro­bert Gri­mau­do et la dé­pu­tée Lu­cie Char­le­bois pro­cé­dant à la pre­mière pel­le­tée de terre de l’usine

Sainte-An­gé­lique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.