La mu­sique en ca­deau

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (Y.M.)

L’église de Saint-Mi­chel ac­cueille­ra, le 14 dé­cembre, un concert fai­sant la pro­mo­tion de l’ap­pren­tis­sage de la mu­sique dans Vau­dreuil-Sou­langes.

André Chamberland, pro­fes­seur de pia­no dans la ré­gion de­puis 2005, pré­sen­te­ra ce concert en compagnie de plu­sieurs de ses élèves et de quelques col­lègues mu­si­ciens. La mu­sique de Noël se­ra en vedette du­rant ce concert qui met­tra en contact les ré­si­dents de la ré­gion avec de jeunes mu­si­ciens ama­teurs et pro­fes­sion­nels.

« Des dons se­ront re­cueillis du­rant ce concert. Ils ser­vi­ront à fi­nan­cer un nou­veau pro­jet que je veux mettre en place dès le dé­but de 2013. Ce pro­jet vi­se­ra à ci­bler des élèves mo­ti­vés par l’ap­pren­tis­sage de la mu­sique qui ont un pia­no à la mai­son, mais qui n’ont pas les moyens de s’of­frir des le­çons de mu­sique. Ces der­niers, sé­lec­tion­nés dans des écoles de la ré­gion par leur pro­fes­seur de mu­sique, pour­ront bé­né­fi­cier de huit le­çons de pia­no gra­tuites à do­mi­cile », ex­plique André Chamberland.

Édu­ca­teur spé­cia­li­sé de for­ma­tion et fi­nis­sant au bac­ca­lau­réat en en­seigne- ment en adap­ta­tion sco­laire au pri­maire à l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal, André Chamberland veut faire prendre conscience aux pa­rents d’en­fants d’âge sco­laire que l’ap­pren­tis­sage de la mu­sique est un ou­til de per­sé­vé­rance et de réus­site chez les jeunes. Ayant joué dans l’Har­mo­nie avan­cée de la Ci­tédes-Jeunes, il a pu consta­ter les ef­fets de l’ap­pren­tis­sage de la mu­sique sur son dé­ve­lop­pe­ment en tant qu’élève.

« J’ai com­men­cé le pia­no à l’âge de 10 ans. La mu­sique m’a, dès ce mo­ment, beau­coup ap­pris, ex­plique le mu­si­cien. Grâce à elle, j’ai ap­pris à or­ga­ni­ser mon temps et à me dis­ci­pli­ner, car mes pièces de pia­no n’étaient belles et réus­sies que si elles étaient or­ga­ni­sées et jouées telles qu’in­di­quées sur ma par­ti­tion. Puis, cet ordre s’est na­tu­rel­le­ment trans­po­sé dans la réa­li­sa­tion de mes de­voirs et dans ma prise de notes en classe. J’étais plus per­fec­tion­niste et j’or­ga­ni­sais mon étude dif­fé­rem­ment. Pour cer­tains, le sport est un agent de concen­tra­tion. Pour moi, la mu­sique a été un fac­teur d’or­ga­ni­sa­tion et de res­pon­sa­bi­li­sa­tion. »

Pour ob­te­nir plus de ren­sei­gne­ments sur ce concert-bé­né­fice, joi­gnez André Chamberland au 514 743-7349.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.