Un Hip­po­campe pour Oli­vier

Un fau­teuil rou­lant adap­té pour l’ado­les­cent, qui souffre de dys­tro­phie mus­cu­laire

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (Y.M.)

Le Per­rot­da­mois Oli­vier Bro­deur n’a que 15 ans et souffre de la dys­tro­phie mus­cu­laire de Du­chenne.

L’élève de l’école se­con­daire du Chê­neB­leu est at­teint de cette ma­la­die dé­gé­né­ra­tive qui s’at­taque aux muscles. Comme il ne peut mar­cher, il se dé­place en fau­teuil rou­lant.

« L’hi­ver ar­rive à grands pas, et Oli­vier ne pour­ra plus jouir des plai­sirs ex­té­rieurs en rai­son des li­mi­ta­tions qu’un fau­teuil lui im­pose. Nous avons fait des re­cherches et avons trou­vé un fau­teuil in­usi­té qui lui per­met­trait de se dé­pla­cer dans la neige avec ai­sance », ex­plique la tante de l’ado­les­cent, Lu­cie Bro­deur.

Col­lecte de fonds

Ce fau­teuil, l’Hip­po­campe, est fa­bri­qué en Eu­rope et ven­du dans un seul com­merce spé­cia­li­sé de Mon­tréal. « Il coûte 5700 $, et au­cune sub­ven­tion n’est dis­po­nible pour cet ap­pa­reil », pré­cise Lu­cie Bro­deur.

Aus­si Marc Ro­chette, pro­prié­taire du IGA ex­tra Ro­chette et Vé­zi­na de L’ÎlePer­rot, offre-t-il un es­pace pour la cause dans son com­merce le 24 no­vembre. « Nous vou­lons sus­ci­ter l’in­té­rêt des consom­ma­teurs à l’avance afin d’as­su­rer le suc­cès de cette ac­ti­vi­té, de pour­suivre Lu­cie Bro­deur. Nous vou­lons amas­ser la somme né­ces­saire. Puis, ad­ve­nant que la col­lecte dé­passe le mon­tant re­quis pour faire l’achat de l’Hip­po­campe, l’ex­cé­dent se­ra re­mis à Dys­tro­phie mus­cu­laire Ca­na­da et au Centre de ré­adap­ta­tion Ma­rie-En­fant. C’est à cet en­droit qu’Oli­vier a pas­sé quelques se­maines l’an der­nier.

PHOTOTHÈQUE

Oli­vier Bro­deur n’a que 15 ans, mais ne peut mar­cher, souf­frant de dys­tro­phie mus­cu­laire.

PHOTOTHÈQUE

Le fau­teuil adap­té Hip­po­campe per­met­tra à l’ado­les­cent de pro­fi­ter des plai­sirs de l’hi­ver.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.