Au­to­mo­bi­listes, ra­len­tis­sez!

Ra­dar pho­to sur le pont de l’île-aux-tourtes

L'Etoile - - CHRONIQUE 911 - (S.R.)

Dans les der­nières se­maines, nom­breux sont les Vau­dreuil-Sou­lan­geois qui ont re­çu un constat d’in­frac­tion pour ex­cès de vitesse sur le pont de l’Île-aux-Tourtes. Le ra­dar pho­to ins­tal­lé dans la zone de cons­truc­tion fonc­tionne bel et bien.

En ef­fet, l’adop­tion du pro­jet de loi 57 en juin per­met au gou­ver­ne­ment d’uti­li­ser des ra­dars pho­to dans les sec­teurs né­ces­si­tant une sur­veillance ac­crue, no­tam­ment dans les chan­tiers de cons­truc­tion. De­puis le 31 août, ces ap­pa­reils in­citent les au­to­mo­bi­listes à ré­duire leur vitesse.

Le pont de l’Île-Tho­mas, au bout du pont de l’Île-aux-Tourtes, fait par­tie des zones tou­chées par ces nou­velles me­sures. Un pan­neau orange in­dique la pré­sence d’un ra­dar pho­to. De nom­breux au­to­mo­bi­listes ont d’ailleurs eu la mau­vaise sur­prise de consta­ter qu’il était en fonc­tion.

Ac­croître la sé­cu­ri­té

Cet ap­pa­reil vise à amé­lio­rer la sé­cu­ri­té des usa­gers de la route : sau­ver des vies, ré­duire les coûts so­ciaux des ac­ci­dents et des dé­cès sur la route et pré­ve­nir les drames hu­mains.

La vitesse ex­ces­sive et le non-res­pect des feux rouges sont à l’ori­gine de nom­breux ac­ci­dents de la route. Au Qué­bec, 44 % des dé­cès de la route sont liés aux ex­cès de vitesse et 25 % des ac­ci­dents cor­po­rels sur­ve­nus à un car­re­four do­té de feux de cir­cu­la­tion sont cau­sés par le non-res­pect du feu rouge. Les sys­tèmes de sur­veillance pho­to­gra­phique uti­li­sés dans plus de 70 ad­mi­nis­tra­tions ont per­mis de ré­duire consi­dé­ra­ble­ment les ac­ci­dents as­so­ciés à ces deux types d’in­frac­tions au Code de la sé­cu­ri­té rou­tière.

L’ob­jec­tif des ra­dars pho­to est de mo­di­fier le com­por­te­ment des conduc­teurs. En exer­çant un contrôle en tout temps, ils ont un ef­fet di­rect sur le com­por­te­ment du conduc­teur, qui sait qu’il re­ce­vra une contra­ven­tion en cas d’in­frac­tion.

Toutes les sommes re­cueillies sont ver­sées au Fonds de la sé­cu­ri­té rou­tière, qui per­met de fi­nan­cer des pro­grammes et des me­sures de sé­cu­ri­té rou­tière et d’aide aux vic­times de la route. Un co­mi­té consul­ta­tif com­po­sé de sept membres de la Table qué­bé­coise de la sé­cu­ri­té rou­tière, dont au moins un re­pré­sente les conduc­teurs de vé­hi­cules de pro­me­nade, a d’ailleurs été consti­tué pour conseiller le mi­nistre sur l’uti­li­sa­tion des fonds.

Les au­to­mo­bi­listes dé­si­reux d’ob­te­nir plus d’in­for­ma­tion sur cette nou­velle me­sure peuvent consul­ter le site In­ter­net au www.ob­jec­tif­se­cu­rite.gouv.qc.ca.

PHO­TO SI­MON RI­CHARD

Un Vau­dreuillois a re­çu un constat d’in­frac­tion de 347$ après avoir rou­lé à 113 km/h, soit 33 km/h de plus que la li­mite per­mise, dans cette zone de cons­truc­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.