Des fé­li­ci­ta­tions pour le Centre Notre-dame de Fa­ti­ma

Prix Coup de coeur

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (C.C.J.)

À l’oc­ca­sion du 23e ga­la des prix d’ex­cel­lence de l’As­so­cia­tion des camps cer­ti­fiés du Qué­bec, le Centre Notre-Dame de Fa­ti­ma s’est vu dé­cer­ner le prix Coup de coeur des con­sul­tants.

La soi­rée qui a ac­cueilli quelque 200 in­vi­tés des 180 camps membres de cette as­so­cia­tion s’est te­nue le 14 no­vembre à Vic­to­ria­ville.

Après une vi­site de rou­tine afin de confir­mer la cer­ti­fi­ca­tion du camp, le consul­tant Alexandre Le­blanc a ins­crit le Centre Notre-Dame de Fa­ti­ma comme un can­di­dat au prix Coup de coeur des con­sul­tants. Cette ré­com­pense sou­ligne l’ex­cel­lence du camp s’étant dé­mar­qué de fa­çon ex­cep­tion­nelle pour l’en­semble de sa struc­ture et de son or­ga­ni­sa­tion. L’ex­pé­rience pro­po­sée à la clien­tèle est aus­si au coeur des cri­tères d’éva­lua­tion.

Le camp per­rot­da­mois s’est dé­mar­qué par la di­ver­si­té de ses pro­grammes et de sa clien­tèle, l’en­ca­dre­ment de son per­son­nel, la struc­ture de son équipe de per­ma­nence et son site.

Se­lon Alexandre Le­blanc, « tra­vailler avec une clien­tèle ayant une dé­fi­cience n’est pas fa­cile. C’est ex­tra­or­di­naire pour trans­mettre des va­leurs d’in­té­gra­tion et

CE PRIX-LÀ EST UNE BELLE RÉ­COM­PENSE POUR NOS EF­FORTS DES DER­NIERS MOIS.

– STE­VEN GRE­NIER, DI­REC­TEUR DU CENTRE NOTRE-DAME DE FA­TI­MA

d’ac­cep­ta­tion de la dif­fé­rence. »

Le camp, qui existe de­puis 1961, a de­van­cé les huit autres centres mis en can­di­da­ture.

Une re­con­nais­sance qui fait du bien

Se­lon Ste­ven Gre­nier, di­rec­teur du Centre Notre-Dame de Fa­ti­ma, cette ré­com­pense tombe à point : « De­puis les six der­niers mois, nous tra­vaillons à re­struc­tu­rer le camp, et ça prend beau­coup de tra­vail. Re­ce­voir ce prix, c’est un peu comme une tape dans le dos pour tous les gens qui tra­vaillent fort ici. » Et de pour­suivre : « Un tel tra­vail de re­struc­tu­ra­tion ne se fait pas sans heurts, mais la re­con­nais­sance que nous ap­porte l’As­so­cia­tion des camps cer­ti­fiés du Qué­bec est un peu comme un baume sur les ten­sions des der­niers mois. »

PHOTOTHÈQUE

La gare Pin­court/Ter­ras­seVau­dreuil pour­rait être fer­mée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.