Abri d’au­to du­rable

L'Etoile - - IMMOBILIÈRE - Source CAA-Ha­bi­ta­tion

Les abris d’au­to bon mar­ché dis­pa­raissent ha­bi­tuel­le­ment très ra­pi­de­ment des com­merces. Le hic, c’est qu’ils dis­pa­raissent aus­si très vite des al­lées d’au­tos où ils abou­tissent, pré­ma­tu­ré­ment abî­més! Voi­ci quelques conseils qui vous per­met­tront d’évi­ter des bles­sures ou des dom­mages ma­té­riels pou­vant ré­sul­ter d’un ef­fon­dre­ment.

L’ins­tal­la­tion

Une struc­ture à forme ar­ron­die ou à pente pro­non­cée se­ra en gé­né­ral moins af­fec­tée par l’ac­cu­mu­la­tion de neige, à condi­tion que la toile soit adé­qua­te­ment ten­due.

La char­pente de­vrait être consti­tuée de tubes de mé­tal de ca­libre 0,16, et, de pré­fé­rence, d’un dia­mètre de 1 1/2 po ou plus. Ces tubes de­vraient s’em­boî­ter sur une lon­gueur de 3 po en­vi­ron. À no­ter : les tubes en acier gal­va­ni­sé ca­na­dien ont la ré­pu­ta­tion de mieux ré­sis­ter à la cor­ro­sion.

L’es­pace entre les ar­ceaux mé­tal­liques ne doit pas ex­cé­der 48 po. Une bonne char­pente com­pren­dra aus­si des tubes de contre­ven­te­ment des­ti­nés à conso­li­der l’as­sem­blage.

Le sque­lette mé­tal­lique de l’abri doit être so­li­de­ment ar­ri­mé au sol pour ré­sis­ter aux bour­rasques. Il existe plu­sieurs sortes d’an­crages temporaires ou per­ma­nents conçus pour cet usage et conve­nant à dif­fé­rents types de sur­faces ou de sols. La sta­bi­li­té d’un abri se­ra en­fin maxi­mi­sée par l’ajout de sangles ro­bustes, re­liées à de longs pi­quets de mé­tal en­fouis dans le sol aux coins de l’abri.

La toile

Les toiles des­ti­nées aux abris ré­si­den­tiels sont fa­bri­quées en fibres de po­ly­éthy­lène tis­sées. Dans la ma­jo­ri­té des cas, il s’agit de pro­duits im­por­tés dont l’in­dice de qua­li­té est fon­dé sur le poids de 5,65 onces/v2. Mais, pour plus de ré­sis­tance et de du­ra­bi­li­té, un pro­duit de ca­té­go­rie com­mer­ciale ou in­dus­trielle (7,33 à 12 on/ v2) s’avère un meilleur choix.

Une toile aux joints ther­mo­sou­dés est pré­fé­rable. Pour les joints cou­sus, il est in­té­res­sant de no­ter que le fil de po­ly­es­ter/ co­ton offre so­li­di­té et étan­chéi­té.

Le so­leil est un grand en­ne­mi. Même si elle dis­pose d’une pro­tec­tion contre les rayons ul­tra­vio­lets, une toile dé­ployée avant la mi-no­vembre ou lais­sée en place au-de­là de la mi-avril ver­ra son es­pé­rance de vie di­mi­nuer consi­dé­ra­ble­ment.

Comme la ten­sion de la toile doit être ré­gu­liè­re­ment vé­ri­fiée et ajus­tée, les at­taches au­to­blo­quantes en plas­tique (tie wrap) ne sont pas ap­pro­priées pour main­te­nir la toile à la struc­ture de mé­tal.

En­tre­tien

Il faut dé­nei­ger par l’ex­té­rieur au moyen d’un ba­lai-brosse ou d’une gratte pour toiture. La neige abon­dante doit être en­le­vée en pro­gres­sant si­mul­ta­né­ment de chaque cô­té de l’abri pour ne pas dé­sta­bi­li­ser la struc­ture, ce qui est sus­cep­tible d’en­traî­ner un ef­fon­dre­ment.

En­fin, avant de pen­ser à ins­tal­ler votre abri tem­po­raire, vé­ri­fiez au­près de votre mu­ni­ci­pa­li­té la ré­gle­men­ta­tion au su­jet des dates d’ins­tal­la­tion, des ma­té­riaux re­com­man­dés ain­si que de la dis­tance d’im­plan­ta­tion par rap­port à la voie pu­blique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.