Ri­gaud, chef de file en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment du­rable

Membre fon­da­teur du Co­mi­té 21 Qué­bec

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (C.C.J.)

CDans le cadre de sa ré­cente séance or­di­naire, la Mu­ni­ci­pa­li­té de Ri­gaud a an­non­cé sa vo­lon­té de mettre sur pied la pre­mière suc­cur­sale qué­bé­coise du Co­mi­té 21, une or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale oeu­vrant à la trans­mis­sion du sa­voir en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment du­rable.

e co­mi­té, mis sur pied en 1995 en France, vise à orien­ter les dé­ci­deurs sur les di­rec­tives du dé­ve­lop­pe­ment du­rable. Bien ins­tal­lé en Eu­rope de­puis, le Co­mi­té 21 de­meure ce­pen­dant mé­con­nu en Amé­rique du Nord. L’or­ga­ni­sa­tion réunit des en­tre­prises, des mu­ni­ci­pa­li­tés, des éta­blis­se­ments scolaires et des as­so­cia­tions. Pour l’heure, elle compte plus de 400 adhé­rents.

Le maire Ré­al Bra­zeau n’a pas ca­ché sa fier­té de re­pré­sen­ter la pre­mière mu­ni­ci­pa­li­té au Qué­bec à se do­ter d’un bu­reau de l’or­ga­nisme. « Nous pour­rons par­ta­ger des mé­thodes pour par­ve­nir à un dé­ve­lop­pe­ment pour Ri­gaud et pour le Qué­bec, a-t-il in­di­qué. Le Co­mi­té 21 Qué­bec éta­bli­ra aus­si des normes en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment éco­res­pon­sable et équi­li­bré. Ce n’est pas rien : Ri­gaud de­vien­dra un membre fon­da­teur du Co­mi­té 21 au Qué­bec. Si ce n’était pas Ri­gaud, c’est Brome-Mis­sis­quoi qui au­rait rem­por­té la mise. »

La di­rec­trice gé­né­rale de l’en­droit, Chan­tal Le­mieux, a pour sa part dé­cla­ré : « Ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise avec la no­tion de dé­ve­lop­pe­ment du­rable. Nous de­vrons com­men­cer à la base en en­sei­gnant les ru­di­ments du concept. »

Les élus ont aus­si te­nu à sou­li­gner que la Mu­ni­ci­pa­li­té ne pro­cé­de­ra à au­cune em­bauche pour for­mer le co­mi­té, qui se­ra com­po­sé uni­que­ment de bé­né­voles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.