Re­dou­bler de pru­dence

Con­duite avec fa­cul­tés af­fai­blies

L'Etoile - - CHRONIQUE 911 - MA­RIE-MAXIME COUSINEAU

En cette pé­riode des fêtes, la Sû­re­té du Qué­bec de la MRC de Vau­dreuil-Soulanges in­cite les con­duc­teurs à re­dou­bler de pru­dence sur les routes, sur­tout après avoir pris quelques consom­ma­tions.

Le 1er dé­cembre, la Sû­re­té du Qué­bec a en­ta­mé l’Opération VAC­CIN (Vé­ri­fi­ca­tion ac­crue de la ca­pa­ci­té de con­duite, in­ter­ven­tion na­tio­nale), qui se pour­sui­vra jus­qu’au 2 jan­vier pro­chain. Cette opération cible les con­duc­teurs sous l’in­fluence d’al­cool ou de drogues.

En 2011, la Sû­re­té du Qué­bec de la MRC de Vau­dreuil-Soulanges avait pro­cé­dé à 204 ar­res­ta­tions de con­duc­teurs aux fa­cul­tés af­fai­blies. Cette an­née, de­puis le dé­but du mois d’oc­tobre, 108 con­duc­teurs aux ca­pa­ci­tés af­fai­blies ont été in­ter­cep­tés.

« Au Qué­bec, 1250 pa­trouilleurs de la Sû­re­té du Qué­bec sont for­més afin de dé­ce­ler les con­duc­teurs dont les fa­cul­tés sont af­fai­blies par l’al­cool ou la drogue, dont une cin­quan­taine uni­que­ment dans la ré­gion de Vau­dreuil-Soulanges, a in­di­qué le ca­pi­taine Syl­vain La­cha­pelle, du poste de la MRC de Vau­dreuilSou­langes Ouest. Ce chiffre ex­clut les ser­vices de po­lice de la ré­gion. »

C’est pour­quoi le ca­pi­taine Syl­vain La­cha­pelle et la ca­pi­taine Gi­nette Séguin (du poste de la MRC de Vau­dreuilSou­langes Est) in­vitent les ci­toyens à la pru­dence sur les routes. « Si les ci­toyens pré­voient prendre des consom­ma­tions pen­dant les pé­riodes des fêtes, nous les in­ci­tons à dor­mir chez un ami, à sol­li­ci­ter un rac­com­pa­gne­ment, à uti­li­ser les ser­vices de Nez rouge, de taxi ou même les transports en com­mun, dé­clare la ca­pi­taine Gi­nette Séguin. Les hôtes éga­le­ment ont un rôle à jouer. Ils servent des consom­ma­tions à leurs in­vi­tés, mais ils doivent éga­le­ment voir à leur sé­cu­ri­té. »

Les sanc­tions in­fli­gées aux con­duc­teurs cou­pables de con­duite avec fa­cul­tés af­fai­blies sont très sé­vères. Les con­duc­teurs af­fi­chant un taux d’al­coo­lé­mie su­pé­rieur à 0,8 gramme par 100 mil­li­litres de sang pour­raient re­ce­voir une amende mi­ni­male de 1000 $ et voir leur per­mis sus­pen­du pen­dant une pé­riode mi­ni­male d’un an. Ils risquent éga­le­ment la sai­sie de leur vé­hi­cule et une peine d’em­pri­son­ne­ment.

Quant à elle, la règle Zé­ro al­cool, s’ap­pli­quant aux con­duc­teurs de moins de 21 ans ou aux dé­ten­teurs d’un per­mis pro­ba­toire, pré­voit la sus­pen­sion du per­mis pour une pé­riode de 90 jours et une amende de plu­sieurs cen­taines de dol­lars.

Les ca­pi­taines Syl­vain La­cha­pelle et Gi­nette Séguin as­surent que les bar­rages rou­tiers se­ront nom­breux pen­dant la pé­riode des fêtes et qu’ils ne se­ront pas ins­tal­lés uni­que­ment sur les ar­tères prin­ci­pales. Ils es­pèrent ne pas avoir à an­non­cer à des fa­milles qu’elles ont per­du un membre dans un ac­ci­dent de la route, et en­core moins à cause de l’al­cool.

PHO­TO : MA­RIE-MAXIME COUSINEAU

Les po­li­ciers de la Sû­re­té du Qué­bec de la MRC de Vau­dreuil-Soulanges se­ront nom­breux sur les routes pen­dant cette pé­riode des fêtes. Ils in­vitent les au­to­mo­bi­listes à la pru­dence, sur­tout après avoir consom­mé quelques verres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.