Les cols blancs signent pour six ans

Vau­dreuil-do­rion

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (S.R.)

Les quelque 125 cols blancs de la Ville de Vau­dreuil-Do­rion ont une nou­velle conven­tion col­lec­tive pour la pé­riode du 1er jan­vier 2012 au 31 dé­cembre 2017.

L’as­sem­blée gé­né­rale syn­di­cale du 17 dé­cembre a per­mis d’en­té­ri­ner l’en­tente à 68 % par vote secret. Les aug­men­ta­tions sa­la­riales an­nuelles vont comme suit : 2 % en 2012, 2,25 % en 2013, 2,5 % en 2014 et 2015 et 2,75 % en 2016 et 2017. Avec le res­pect de l’équi­té in­terne, les aug­men­ta­tions to­tales va­rient de 2,12 % à 3,57 % par an­née.

« Nous avons né­go­cié la créa­tion de cinq nou­veaux postes à temps par­tiel ré­gu­liers à la bi­blio­thèque, in­dique Brigitte Massicotte, pré­si­dente du syn­di­cat des cols blancs de Vau­dreuil-Do­rion, le Syn­di­cat ca­na­dien de la fonc­tion pu­blique (SCFP) 1432. De plus, les ho­raires de tra­vail à la bi­blio­thèque cou­vri­ront une plage plus éten­due. Ain­si, on s’as­sure d’une crois­sance des ser­vices pour les ci­toyens d’une ville en crois­sance importante. »

« Les né­go­cia­tions se sont dé­rou­lées dans un cli­mat de fran­chise et de res­pect, pré­cise Ma­rie-Claude Lessard, conseillère syn­di­cale au SCFP. Les syn­di­qués se sont mon­trés ré­cep­tifs aux pré­oc­cu­pa­tions de la Ville par rap­port au régime de re­traite. Ils ont donc ac­cep­té d’aug­men­ter pro­gres­si­ve­ment leur propre contri­bu­tion. Cette der­nière pas­se­ra de 5 à 6 % de leur sa­laire en 2013, de 6 à 7 % en 2014, puis de 7 à 8 % en 2015. »

D’autres clauses ont été né­go­ciées, no­tam­ment pour que les cols blancs temporaires bé­né­fi­cient d’un droit de rap­pel. Une plus grande flexi­bi­li­té est aus­si pré­vue pour la re­prise des heures sup­plé­men­taires. En­fin, pour fa­ci­li­ter la conci­lia­tion tra­vail-fa­mille, une jour­née de congé mo­bile est ajou­tée, et la cou­ver­ture sa­la­riale aug­mente pour les congés de ma­ter­ni­té et de pa­ter­ni­té.

Cette conven­tion col­lec­tive se­ra sou­mise à l’ap­pro­ba­tion du conseil mu­ni­ci­pal au dé­but du mois de jan­vier.

Le syn­di­cat des cols blancs de Vau­dreuilDo­rion compte 125 membres, soit 58 em­ployés per­ma­nents et 67 temporaires. Il s’agit no­tam­ment de se­cré­taires, de tech­ni­ciens en gé­nie ci­vil, de com­mis, de mo­ni­teurs aqua­tiques et d’ins­pec­teurs mu­ni­ci­paux.

Comp­tant plus de 111 000 membres au Qué­bec, le SCFP re­pré­sente en­vi­ron 70 % de l’en­semble des em­ployés mu­ni­ci­paux au Qué­bec, soit quelque 31 110 per­sonnes. Il est de plus pré­sent dans les af­faires so­ciales, les com­mu­ni­ca­tions, l’édu­ca­tion, l’éner­gie, les so­cié­tés d’État et or­ga­nismes pu­blics, les transports aé­riens et ur­bains, le sec­teur mixte et les uni­ver­si­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.