Ré­cep­tions des fêtes : votre mai­son est-elle prête?

L'Etoile - - UNE ÉTOILE M’A DIT - Source : Caa-ha­bi­ta­tion

Dans le branle-bas des fêtes, l’am­pleur des pré­pa­ra­tifs d’une ré­cep­tion est si ex­cep­tion­nelle qu’on en vient par­fois à ou­blier les plus élé­men­taires. Voi­ci donc des conseils afin de créer des condi­tions ga­gnantes pour vous et ré­ser­ver à vos in­vi­tés des mo­ments in­ou­bliables… pour les bons motifs!

Pla­ni­fiez l’in­va­sion des lieux

À l’en­trée, dé­po­sez un ta­pis qui ab­sor­be­ra la neige fon­dante, en ren­dra le sol moins glis­sant et en pro­té­ge­ra le fi­ni.

Quand l’es­pace manque, la bai­gnoire de­vient pra­tique pour dé­po­ser les bottes d’hiver. Cou­vrez-en tou­te­fois le fond pour évi­ter les égra­ti­gnures et pour re­te­nir la sa­le­té qui ris­que­rait de blo­quer le drain.

Ré­glez l’échan­geur d’air en mode haute vi­tesse afin d’éva­cuer le sur­plus d’humidité dé­cou­lant de la po­pote in­ten­sive et de la pré­sence d’un grand nombre de per­sonnes.

Vous n’avez pas d’échan­geur d’air? Lais­sez fonc­tion­ner l’ex­trac­teur d’air de la salle de bains ou en­core la hotte de cui­si­nière à faible régime. Vous pou­vez aus­si aé­rer la mai­son en lais­sant une fe­nêtre en­trou­verte.

Pen­sez sé­cu­ri­té!

Si de jeunes en­fants sont at­ten­dus, ran­gez ou­tils et pro­duits dan­ge­reux hors de leur por­tée. À dé­faut, re­strei­gnez l’ac­cès aux en­droits à risque, qu’il s’agisse de lo­caux (ga­rage, ate­lier, etc.) ou de ran­ge­ment (ar­moire basse, phar­ma­cie, etc.).

Ra­mas­sez sur-le-champ tout le ma­té­riel d’em­bal­lage des ca­deaux (billes de po­ly­sty­rène, at­taches, sacs en plas­tique, etc.), car il re­pré­sente un risque de suf­fo­ca­tion et d’étouf­fe­ment pour les en­fants.

As­su­rez-vous de dis­po­ser d’une trousse de pre­miers soins com­plète, et gar­dez bien en vue le nu­mé­ro du Centre an­ti­poi­son du Qué­bec : 1 800 463-5060.

Évi­tez d’en­tor­tiller des guir­landes au­tour des mains cou­rantes des es­ca­liers.

At­ten­tion aux chan­delles al­lu­mées! Elles ne de­vraient jamais être lais­sées sans sur­veillance ou dis­po­sées à la por­tée des en­fants ou des ani­maux do­mes­tiques, ou en­core près des dé­co­ra­tions et du pa­pier d’em­bal­lage.

Évi­tez le blo­cage de l’évier et de la toi­lette

Équi­pez le drain de l’évier d’une cré­pine fa­cile à en­le­ver et à re­mettre en place pour pou­voir en retirer les dé­chets de table.

En ce qui concerne la toi­lette, pla­cez à proxi­mi­té un dé­bou­choir à ven­touse.

At­ten­tion à l’eau po­table!

Votre eau pro­vient d’un puits ar­té­sien ou d’un puits de sur­face? Re­dou­blez de vi­gi­lance! S’il n’y a pas eu ré­cem­ment d’ana­lyse en la­bo­ra­toire pour confir­mer que l’eau est po­table, il vaut mieux en avi­ser les in­vi­tés. Pla­cez une pe­tite affiche l’in­di­quant à chaque ro­bi­net.

Le puits sans fond n’a pas en­core été in­ven­té! Le brou­ha­ha fes­tif pour­rait vous em­pê­cher de réa­li­ser que la toi­lette est « cro­che­tée » ou qu’un ro­bi­net est mal fer­mé. Quand l’heure est à la fête dans la mai­son­née, une panne sèche peut consti­tuer une vé­ri­table douche froide. Soyez aux aguets!

Pen­sez à l’en­vi­ron­ne­ment ex­té­rieur

Of­frez vos meilleurs voeux à vos voi­sins et pré­ve­nez-les de votre ré­cep­tion, à plus forte rai­son si le plai­sir pro­met de se pro­lon­ger jus­qu’aux pe­tites heures.

Veillez à dé­nei­ger et à bien éclai­rer les ac­cès à la mai­son (trot­toirs, es­ca­liers, bal­cons, etc.). Si leur sur­face est gla­cée, uti­li­sez avec mo­dé­ra­tion des fon­dants ou des an­ti­dé­ra­pants ef­fi­caces et éco­los.

S’il y a des fu­meurs, pla­cez des conte­nants mé­tal­liques rem­plis de sable à leur in­ten­tion. Les cen­driers tra­di­tion­nels sont peu pra­tiques au grand air, alors que les bou­teilles et ca­nettes ne sont pas des cen­driers.

Après la tem­pête

Lorsque les der­niers in­vi­tés se­ront par­tis, ré­sis­tez à la ten­ta­tion d’al­ler tout droit au lit. Faites d’abord le tour de la mai­son, his­toire de vé­ri­fier que rien ne cloche. Por­tez une at­ten­tion par­ti­cu­lière aux chan­delles et aux cen­driers, et cou­pez l’alimentation élec­trique de toutes les dé­co­ra­tions.

En­fin, n’ou­bliez pas de re­fer­mer la fe­nêtre que vous avez peut-être lais­sée en­trou­verte. Le cas échéant, étei­gnez aus­si l’ex­trac­teur d’air de la salle de bains et la hotte de cui­si­nière que vous avez fait fonc­tion­ner pour ven­ti­ler les lieux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.