Une Saint-pa­trick co­lo­rée

Une qua­trième édi­tion pro­met­teuse

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (C.C.J.) (C.C.J.)

ette cé­lé­bra­tion sou­li­gne­ra tout ce qui est ir­lan­dais dans la mu­ni­ci­pa­li­té. Les par­ti­ci­pants en ver­ront de toutes les cou­leurs, pro­mettent les or­ga­ni­sa­teurs : chars al­lé­go­riques, vio­lo­neux, prin­cesses ir­lan­daises, reine et reine mère.

Les res­pon­sables in­diquent que ce dé­fi­lé an­nuel pro­fite de l’importante par­ti­ci­pa­tion de la com­mu­nau­té et des ci­toyens. Dès ses tout pre­miers dé­buts, en 2010, ce dé­fi­lé est de­ve­nu l’une des ac­ti­vi­tés les plus po­pu­laires de Vau­dreuil-Soulanges, at­ti­rant des ré­si­dents de la ré­gion de Montréal et de

Le co­mi­té du dé­fi­lé de la Saint-Pa­trick d’Hud­son tien­dra son qua­trième dé­fi­lé le 16 mars.

l’On­ta­rio.

Le pré­sident du co­mi­té du dé­fi­lé, Jim Beau­champ, af­firme que ce ras­sem­ble­ment po­pu­laire a tout pour plaire. « Les en­fants adorent, ain­si que les pa­rents, dé­clare-t-il. Toute la com­mu­nau­té se re­groupe et s’ap­puie mu­tuel­le­ment, ac­cueille les vi­si­teurs de l’ex­té­rieur et passe un mo­ment for­mi­dable. »

Les or­ga­ni­sa­teurs dé­voi­le­ront dans les pro­chaines se­maines l’iden­ti­té de ce­lui qui por­te­ra cette an­née l’écharpe verte du grand ma­ré­chal d’hon­neur et de la reine du dé­fi­lé.

Les res­pon­sables mu­ni­ci­paux se font tou­te­fois ras­su­rants : les coyotes re­pré­sentent un faible dan­ger pour les hu­mains. Leur pré­sence est même consi­dé­rée comme un in­di­ca­teur de la bonne san­té des éco­sys­tèmes. En ef­fet, leur régime ali­men­taire étant prin­ci­pa­le­ment com­po­sé de pe­tits mam­mi­fères, les coyotes aident à contrô­ler les po­pu­la­tions de ron­geurs, no­tam­ment les cam­pa­gnols, les sou­ris, les mar­mottes, les porcs-épics et les lièvres. Ils en­ri­chissent donc la bio­di­ver­si­té.

Tou­te­fois, même si les coyotes sont fa­rouches et n’ont pas ten­dance à s’ap­pro­cher des hu­mains, la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Per­rot rap­pelle cer­taines pré­cau­tions à prendre afin de pré­ve­nir tout in­ci­dent. Elle re­com­mande d’évi­ter de nour­rir les ani­maux sau­vages et d’évi­ter de lais­ser les restes de nour­ri­ture hors des bacs. Elle conseille aus­si d’évi­ter de créer des re­fuges pour ani­maux en lais­sant de gros ob­jets à l’ex­té­rieur.

En cas de ren­contre for­tuite avec le pré­da­teur, les spé­cia­listes conseillent de se faire le plus grand pos­sible, d’agi­ter les bras et de faire beau­coup de bruit pour l’ef­frayer. L’ani­mal de­vrait s’éloi­gner sans ré­sis­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.