Une oeuvre col­lec­tive

École de l’éper­vière

L'Etoile - - ÉDUCATION - (C.C.J.)

Sen­sibles au sort de la pla­nète, les élèves de l’école de l’Éper­vière de Ri­gaud ont peint un vol d’oi­seaux.

La pla­nète est un thème lar­ge­ment dis­cu­té à l’école. Les élèves sont no­tam­ment sen­si­bi­li­sés aux saines ha­bi­tudes de vie, au com­pos­tage, au re­cy­clage, au vieillis­se­ment de la pla­nète, à la so­li­da­ri­té hu­maine et à leur res­pon­sa­bi­li­té en ma­tière de chan­ge­ments cli­ma­tiques. Aus­si sont-ils in­vi­tés à ré­flé­chir sur ces en­jeux.

Ils ont mis sur pied un pro­jet trai­tant de leur com­pré­hen­sion des en­jeux aux­quels l’hu­ma­ni­té fait face et pro­po­sé le su­jet des oi­seaux en voie de dis­pa­ri­tion au Qué­bec.

Les jeunes ont re­pro­duit l’oi­seau de leur choix à la suite d’une re­cherche d’in­for­ma­tion et d’images sur In­ter­net. L’ar­tiste Ale­jan­dro Senn a ap­por­té la touche fi­nale à l’oeuvre des élèves.

Les oeuvres sont af­fi­chées tout le mois de jan­vier dans les lo­caux de la Com­mis­sion sco­laire des Trois-Lacs. L’école ré­cu­pè­re­ra par la suite les créa­tions afin de les pré­sen­ter à ses élèves.

PHOTOTHÈQUE

Les élèves de l’école de l’Éper­vière ont créé une oeuvre qui té­moigne des en­jeux pla­né­taires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.