Une ren­contre avec Tris­tan De­mers

Bi­blio­thèque Ga­by-far­mer-de­nis

L'Etoile - - SORTIES WEEK-END - MA­RIE-MAXIME COUSINEAU

Sa­me­di, le bé­déiste Tris­tan De­mers a ren­con­tré ses lec­teurs à la bi­blio­thèque Ga­by-Far­mer-De­nis, aux Cèdres, afin de faire par­ta­ger sa pas­sion du dessin.

Vé­ri­table dy­na­mo, Tris­tan De­mers a plus d’un tour dans son sac quand vient le temps de di­ver­tir son pu­blic. L’au­teur de la bande des­si­née Gar­gouille a créé son char­mant per­son­nage alors qu’il n’avait que 10 ans. « À cet âge, je sa­vais dé­jà que je vou­lais être bé­déiste plus tard, dé­clare-t-il. Seule­ment, je n’avais pas en­vie d’at­tendre d’être un adulte pour le faire! »

En­tre­pre­neur, il a donc ra­pi­de­ment créé sa pe­tite pu­bli­ca­tion, ven­due à 4 $, met­tant en scène Gar­gouille dans di­verses si­tua­tions co­casses et amu­santes et qu’il dis­tri­buait à ses quelque 20 abon­nés. As­pi­rant ce­pen­dant à plus, il a mis de cô­té son ar­gent afin de louer un kiosque au Sa­lon du livre de Montréal. Il faut dire qu’il avait le sens des af­faires, ayant par­ti­ci­pé à tous les sa­lons sub­sé­quents un peu par­tout au Qué­bec.

À l’âge de 15 ans, l’au­teur de Gar­gouille avait dé­jà 2200 abon­nés. « À force d’être dans les jambes de tout le monde, j’ai fi­ni par me faire connaître! » confie le bé­déiste avec hu­mour.

Au­jourd’hui, ce­lui qui a tout juste eu 40 ans se rend dans les écoles et les bi­blio­thèques du Qué­bec afin de par­ta­ger sa pas­sion du dessin à sa­veur hu­mo­ris­tique.

Créer un per­son­nage

Lors de cette ren­contre, Tris­tan De­mers a vou­lu sti­mu­ler l’ima­gi­naire de ses lec­teurs en les fa­mi­lia­ri­sant avec les dif­fé­rentes étapes du pro­ces­sus de créa­tion. « Ceux qui ont de la mi­sère à in­ven­ter n’ob­servent pas », ex­plique-t-il. Se­lon lui, les ama­teurs de dessin et de bande des­si­née doivent s’ins­pi­rer de ce qui se passe au­tour d’eux, de l’ha­bille­ment des gens, des si­tua­tions co­casses. « Il ne faut pas co­pier », pré­vient-il ce­pen­dant.

On ne peut nier que Tris­tan De­mers maî­trise l’art du dessin. Lors­qu’il donne des coups de crayon sur une feuille, c’est de ma­nière spon­ta­née et ra­pide, sans ré­flé­chir. À par­tir d’une sé­rie de chiffres lan­cée aléa­toi­re­ment par l’au­di­toire ou à par­tir d’un nom, il a créé, de­vant son pu­blic, des per­son­nages recherchés et amu­sants. Une seule fois il a sem­blé pris au dé­pour­vu et s’est ar­rê­té pour ré­flé­chir… cinq longues se­condes! Puis il a ter­mi­né avec brio son dessin.

L’au­teur com­pare d’ailleurs la créa­tion d’un per­son­nage à un jeu d’as­so­cia­tions. « Nous avons une banque d’yeux, de bouches, de nez dif­fé­rents que nous al­ter­nons sur un vi­sage, un ani­mal ou même un ob­jet », ex­plique-t-il.

Pro­jets

Outre les bandes des­si­nées Gar­gouille, l’au­teur a créé quelques autres sé­ries. Il a d’ailleurs pu­blié, en 2010, le do­cu­men­taire Tin­tin et le Qué­bec – Her­gé au coeur de la ré­vo­lu­tion tran­quille. Son pro­chain ou­vrage, Les en­fants de la bulle, por­tant sur des bé­déistes cé­lèbres, pa­raî­tra en oc­tobre pro­chain.

Par ailleurs, l’au­teur ca­resse quelques pro­jets en col­la­bo­ra­tion avec d’autres ar­tistes, no­tam­ment le ro­man­cier d’horreur Pa­trick Se­né­cal.

PHO­TO DA­NIEL CUILLE­RIER

Sa­me­di, le bé­déiste Tris­tan De­mers a par­lé à ses lec­teurs de son ex­pé­rience de des­si­na­teur à la bi­blio­thèque Ga­byFar­mer-De­nis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.