Vos res­pon­sa­bi­li­tés en ma­tière d’as­su­rance ha­bi­ta­tion

L'Etoile - - ÉDUCATION - Source : Des­jar­dins As­su­rances gé­né­rales

Ima­gi­nez le cas sui­vant : Guy et Stéphanie sont pro­prié­taires de leur mai­son de­puis huit mois. Le couple a in­ves­ti temps et ar­gent pour em­bel­lir sa nou­velle de­meure. Au-de­là des me­nus tra­vaux, la construc­tion d’une ter­rasse s’est im­po­sée. De la confec­tion des plans à l’ob­ten­tion des per­mis au­près de la mu­ni­ci­pa­li­té, jus­qu’à l’achat des ma­té­riaux, rien n’a été ou­blié. En­fin presque.

Dé­but des tra­vaux. La pelle mé­ca­nique com­mence son tra­vail as­sour­dis­sant. Quelques se­condes plus tard, on constate un dé­gât d’eau : une ca­na­li­sa­tion a été en­dom­ma­gée.

La po­lice d’as­su­rance ha­bi­ta­tion pren­delle en charge ce type d’im­pré­vu? La ré­ponse est oui. Tou­te­fois, il ap­par­tient au pro­prié­taire des lieux d’avi­ser son as­su­reur lorsque d’im­por­tants tra­vaux de construc­tion ou de rénovation sont en­tre­pris, comme un ga­rage, une pis­cine ou une ter­rasse.

Ain­si, l’as­su­reur ré­vi­se­ra les pro­tec­tions et le mon­tant d’as­su­rance afin que le pro­prié­taire soit bien pro­té­gé.

Votre res­pon­sa­bi­li­té

Être res­pon­sable en ma­tière d’as­su­rance ha­bi­ta­tion, c’est aus­si dé­cla­rer tout achat im­por­tant à son as­su­reur, comme un ba­teau ou un bi­jou de grande va­leur. De plus, le pro­prié­taire est te­nu de com­mu­ni­quer tout chan­ge­ment de condi­tion de son ha­bi­ta­tion (sa­lon de coif­fure, bu­reau, chambres en lo­ca­tion, etc.) ou de son sta­tut fa­mi­lial (di­vorce, sé­pa­ra­tion, deuil, suc­ces­sion, etc.). Il en va de sa pro­tec­tion et de celle de ses proches.

Pour ob­te­nir plus de ren­sei­gne­ments au su­jet de l’as­su­rance ha­bi­ta­tion ou pour de­man­der une sou­mis­sion d’as­su­rance ha­bi­ta­tion, com­mu­ni­quez avec un agent com­pé­tent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.