Se taire pour bri­ser le si­lence

Col­lège Bour­get

L'Etoile - - ÉDUCATION - (C.C.J.)

LSen­si­bi­li­sés au sort de nombre d’en­fants dans le monde, des élèves du col­lège Bour­get ont dé­non­cé cette si­tua­tion par le si­lence.

es ins­ti­ga­teurs du pro­jet rap­pellent que 30 000 en­fants meurent chaque jour à cause d’abus dus à la pau­vre­té, à l’ex­ploi­ta­tion et au non-res­pect des droits fon­da­men­taux. Con­crè­te­ment, ce sont 101 mil­lions d’en­fants qui ne re­çoivent pas une édu­ca­tion adé­quate, 215 mil­lions d’en­fants for­cés de tra­vailler, 1 mil­liard d’en­fants in­ca­pables de com­bler au moins un be­soin es­sen­tiel à leur dé­ve­lop­pe­ment et, en­fin, un en­fant sur trois dans les pays en dé­ve­lop­pe­ment qui souffre de mal­nu­tri­tion

Plus de 200 élèves et leurs en­sei­gnantes, Isa­belle Loyer et Anne Ouel­let, ont vé­cu une jour­née en­tière dans le si­lence le 18 avril. Le mou­ve­ment a ra­pi­de­ment pris de l’am­pleur : les classes du deuxième cycle du pri­maire se sont jointes à ce geste de so­li­da­ri­té.

Lan­cée par l’or­ga­nisme En­fants en­traide et son pro­mo­teur, Craig Kiel­bur­ger, cette ini­tia­tive a été re­prise par le co­mi­té UNESCO du col­lège Bour­get. Les élèves ont por­té toute la jour­née un bras­sard noir in­di­quant le mot si­lence.

Par ce geste, les élèves ont per­mis à leur ca­ma­rades de classe de prendre conscience qu’ils sont pri­vi­lé­giés : leurs droits sont res­pec­tés. Il faut par­fois se taire pour bri­ser le si­lence…

PHOTOTHÈQUE

Des jeunes du col­lège Bour­get ont gar­dé le si­lence pour dé­non­cer les in­jus­tices vé­cues par des en­fants ailleurs dans le monde.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.