Trois sports, le dé­sir de vaincre

Xa­vier Gre­nier-ta­la­ve­ra vise le po­dium

L'Etoile - - SPORTS - YA­NICK MI­CHAUD

Mon ob­jec­tif est clair, c’est de fi­nir pre­mier », lance sans am­bages le jeune tri­ath­lo­nien de 18 ans.

Et force est d’ad­mettre que le jeune homme en a les ca­pa­ci­tés. Lors du plus ré­cent Cham­pion­nat ca­na­dien de tri­ath­lon à To­ron­to, il y a quelques se­maines, il a pris le se­cond rang de sa ca­té­go­rie. « Je n’ai pas at­teint mon ob­jec­tif cette fois-là. Mais je ne pré­sente pas d’ex­cuses. Je me pré­pare mieux pour la pro­chaine fois. C’est tout. » C’est ce qu’ex­plique ce­lui qui court chez les ju­niors, soit dans la ca­té­go­rie des 16 à 19 ans.

Un grand ath­lète

Tout jeune, Gre­nier-Ta­la­ve­ra joue au soc­cer l’été et en­file ses pa­tins pour jouer au hockey l’hi­ver. Il a huit ans lors­qu’il dé­couvre le tri­ath­lon. Chez Tri-O-Lacs. Il tombe amou­reux. « Ça fait 10 ans et je cours tou­jours. Je suis tou­jours avec Tri-O-Lacs et ça va su­per bien », dit ce­lui qui s’en­traîne sous les re­com­man­da­tions de Ky­la Rol­lin­son, l’en­traî­neuse-chef du club. Ré­cem­ment, celle-ci a dû s’ab­sen­ter. Elle di­rige l’équipe na­tio­nale ca­na­dienne lors d’une com­pé­ti­tion en Es­pagne. « C’est un autre dé­fi de conti­nuer à m’en­traî­ner sans elle. Je ne dois pas me sur­en­traî­ner. C’est de l’en­traî­ne­ment à dis­tance. C’est son conjoint qui prend la re­lève, mais ce n’est pas la même chose », ex­plique Xa­vier, vé­ri­table dy­na­mo sur deux pattes.

D’ailleurs, il ai­me­rait pour­suivre sa pré­pa­ra­tion avec des tri­ath­lo­niens de son ni­veau, mais, dans la ré­gion, il doit cou­rir en so­li­taire.

Sans vé­lo

Par­lant de course… En plus de se dé­me­ner sur la piste, Xa­vier Gre­nier-Ta­la­ve­ra a dû faire vite pour se dé­ni­cher un tout nou­veau vé­lo, s’étant fait vo­ler le sien. Une bé­cane très coû­teuse. « Ré­cem­ment j’ai été au Bré­sil et j’ai ap­por­té mon vé­lo, évi­dem­ment. J’avais peur de me le faire vo­ler. Mais ça s’est su­per bien pas­sé. C’est la se­maine der­nière, au parc JeanD­ra­peau de Mon­tréal, que je me suis fait vo­ler mon vé­lo. C’est ar­ri­vé ici », pré­cise le jeune homme qui avait mon­té l’en­gin sur me­sure pour ses be­soins. Un cadre d’ici, des roues de là, une selle d’ailleurs. Pas ai­sé de re­trou­ver un vé­lo sem­blable. « Cet hi­ver, lors d’un camp pré­pa­ra­toire, j’ai ren­con­tré des athlètes qui étaient bran­chés. J’ai pu avoir de l’aide ici et là », confirme ce­lui qui a quand même dû s’ajus­ter à une nou­velle mon­ture à quelques se­maines des Jeux du Ca­na­da. C’est ce vé­lo qu’il avait à To­ron­to.

Pré­pa­ra­tion

Main­te­nant qu’il a quelques courses dans le corps avec son nou­veau vé­lo, le jeune tri­ath­lo­nien se pré­pare adé­qua­te­ment pour les Jeux. Il est ac­tuel­le­ment sur le site de Trem­blant. Il part cette fin de se­maine pour Sher­brooke. La course des gar­çons au­ra lieu le 13 août en in­di­vi­duel. Les 16 et 17 août se tien­dront les épreuves en équipe. Chez les gar­çons il cour­ra avec un gars de Qué­bec et un autre de La Salle. En équipe mixte, il se­ra avec Emy Le­gault et Eli­za­beth Bou­tin, deux filles de Vau­dreuil et des Cèdres. Les trois athlètes s’étaient d’ailleurs dis­tin­gués aux Jeux du Qué­bec de Ga­ti­neau en 2010 en rem­por­tant l’or pour le Sud-Ouest. Jé­ré­mie La­treille com­plé­tait l’équipe qui avait do­mi­né la course d’un bout à l’autre.

De Sher­brooke à Londres

Cette course ne conclu­ra ce­pen­dant pas l’été de com­pé­ti­tion de cet ath­lète lon­gi­ligne. Le spor­tif s’en­vo­le­ra pour Londres en sep­tembre afin d’y re­pré­sen­ter le Ca­na­da aux Cham­pion­nats mon­diaux ju­niors de tri­ath­lon. « Nous cour­rons sur le site des Jeux de Londres. Ce se­ra toute une sen­sa­tion. Mais puisque c’est ju­nior, nous cour­rons dans l’épreuve sprint, soit 750 mètres de natation, 20 ki­lo­mètres de vé­lo et 5 ki­lo­mètres de course. » Un pique-nique pour

Alors que s’amorcent dans quelques jours à peine les Jeux du Ca­na­da à Sher­brooke, le Vau­dreuillois-Do­rion­nais Xa­vier Gre­nier-Ta­la­ve­ra s’ap­prête à prendre d’as­saut la piste de tri­ath­lon pour s’y dé­mar­quer.

Gre­nier-Ta­la­ve­ra. « C’est la moi­tié d’un tri­ath­lon olym­pique », lance le jeune homme.

Il ne sait ce­pen­dant pas à quoi s’at­tendre vis-à-vis ses ri­vaux. Il ne les voit pas sou­vent. « Je re­garde sur le site de la Fé­dé­ra­tion pour les ré­sul­tats. Mais tu ne peux pas te fier à ça. Les par­cours sont dif­fé­rents. Il y en a des ra­pides, des plus dif­fi­ciles. J’ai bien hâte d’être là et de voir de quoi il en re­tourne », ex­plique tou­te­fois ce­lui qui doit aus­si af­fron­ter le dé­fi des com­man­dites. « Ce sont main­te­nant des courses au ni­veau in­ter­na­tio­nal et ça coûte cher. Le vé­lo, par exemple, les voyages. Je dois trou­ver des par­te­naires ma­jeurs et ce n’est pas ai­sé. J’aime mieux être sur la piste que de cou­rir après les com­man­di­taires », dit en ri­go­lant l’es­poir du tri­ath­lon ca­na­dien.

Il est pos­sible de suivre le blogue du tri­ath­lo­nien au http://xa­vierg­ta­lav era.word­press.com/.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.