De Ri­gaud à Bei­jing

Jas­min Du­bois à la conquête de la Chine

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (C.C.J.)

Cer­taines per­sonnes ont be­soin de vivre des aven­tures. C’est le cas de Jas­min Du­bois, de Ri­gaud, qui a quit­té fa­mille et amis en 2012 pour al­ler étu­dier en Chine.

étu­diant de 23 ans en­ta­me­ra sous peu ses études en vue d’ob­te­nir son bac­ca­lau­réat en af­faires et ad­mi­nis­tra­tion à Bei­jing, en Chine. Cette dé­marche suit une an­née d’ap­pren­tis­sage du mandarin, la langue par­lée par la plu­part des Chi­nois, avec le can­to­nais.

Avant son dé­part pour le pays le plus peu­plé du monde, Jas­min Du­bois était un étu­diant comme les autres. En ef­fet, il était ins­crit à l’UQAM où il sui­vait des cours de mandarin, dans le cadre de son cur­sus sco­laire. Sa pro­fes­seure lui a ap­pris l’exis­tence de bourses don­nées par dif­fé­rents pays lorsque des étu­diants étran­gers dé­cident d’al­ler y étu­dier. Jas­min Du­bois s’est ins­crit au concours et a été re­te­nu. En ver­tu du pro­gramme de bourse de l’Uni­ver­si­té de Pé­kin (Bei­jing), il re­çoit une pen­sion pour sa nour­ri­ture, son lo­ge­ment et les frais de sco­la­ri­té.

Sa mère, Ma­non Gé­né­reux, ne cache pas que la sé­pa­ra­tion fut dif­fi­cile pour tous. « C’est mon fils unique. Ça m’a fait mal de le voir par­tir comme ça, dé­clare-t-elle. Pour Jas­min, ce n’a pas été fa­cile non plus. Le mode de vie des Chi­nois n’est pas comme le nôtre du tout. Il a dû s’adap­ter à plein de chan­ge­ments. Il est plus fort que moi! Nous nous par­lons grâce à In­ter­net. Il nous tient au cou­rant. »

Jas­min Du­bois de­vra pas­ser les quatre pro­chaines an­nées loin de sa fa­mille pour ter­mi­ner sa sco­la­ri­té. Il a pré­vu faire un voyage à Ri­gaud en jan­vier pro­chain afin de faire son sui­vi mé­di­cal. Se­lon sa mère, il est pos­sible que ce soit son der­nier sé­jour à Ri­gaud avant la fin de ses études.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.